La Liberté

08.08.2018

Plus c'est haut moins c'est chaud: records d'affluence en altitude

A 3480 mètres d'altitude, le Snowpark de Zermatt (VS) a connu une fréquentation au-dessus de la moyenne. Quand la photo a été prise, la semaine dernière, il faisait 8 degrés. © KEYSTONE/DOMINIC STEINMANN
A 3480 mètres d'altitude, le Snowpark de Zermatt (VS) a connu une fréquentation au-dessus de la moyenne. Quand la photo a été prise, la semaine dernière, il faisait 8 degrés. © KEYSTONE/DOMINIC STEINMANN


08.08.2018

Beaucoup de monde a choisi de prendre de l'altitude pour échapper à la canicule. Les stations comme Zermatt (VS) qui offrent la possibilité de skier sont en passe de battre des records, à l'image de la compagnie ferroviaire locale.

Au-dessus de 3500 mètres, la canicule n'a pas eu raison de la neige. Dans les stations qui ouvrent leur domaine skiable comme Saas-Fee ou Zermatt (VS), la situation des pistes est semblable à celle des sites de plus basse altitude au printemps, a dit à Keystone-ATS Yolanda Bond, de l'Office du tourisme de la Vallée de Saas.

"Le matin la neige est dure et compact, mais vers midi elle devient comme de la 'soupe'". Les installations ferment d'ailleurs à la mi-journée, précise Mme Bond. Il est même arrivé certains jours cet été lors desquels les pistes sont restées fermées, la neige étant trop molle.

Les amateurs de ski d'été ne s'y sont pas trompés. Ils étaient en moyenne quotidienne 590 à profiter des pistes ouvertes à Saas-Fee. A Zermatt, les remontées mécaniques ont enregistré une moyenne de 320 personnes jour en juillet, a indiqué Simona Altwegg, de Zermatt Tourisme.

Promenade par 22 degrés

Il n'y avait parmi elles pas que des skieurs. Promeneurs, vététistes et autres amateurs d'excursions sont venus rechercher des températures plus propices à l'effort, pas au-delà de 22 degrés dans la vallée de Saas, d'après Yolanda Bond. Ainsi les compagnies de transport de la vallée ont pris en charge quelque 2300 randonneurs par jour la semaine dernière, a-t-elle précisé.

La compagnie Zermatt-Bergbahnen, qui dessert le domaine skiable de Zermatt, a elle aussi transporté des voyageurs qui n'allaient pas profiter des pistes. Elle en a compté en moyenne 6000 par jour en juillet, soit 10% de plus que lors de l'été précédent. "On se dirige vers un record saisonnier", affirme Mme Altwegg.

Directeur des Diablerets-Glacier 3000 (VD), Bernhard Tschannen confirme que ce genre de stations de haute altitude n'ont pas attiré que des amateurs de ski d'été. Les Diablerets, qui a interrompu cette offre en 2003, a néanmoins accueilli beaucoup de visiteurs cet été, a-t-il déclaré sans préciser de chiffres. Le pont suspendu ou la luge d'été représentent des attractions alternatives, selon lui.

Les pros sont là

L'affluence et les températures supérieures à la moyenne n'ont pas dissuadé les habitués du ski d'été, à savoir les professionnels du circuit de Coupe du monde de ski alpin qui viennent régulièrement s'entraîner dans les Alpes valaisannes. A côté de l'équipe suisse masculine, les 14 km de pistes ouvertes à Zermatt accueillent pour l'heure l'équipe de Cuba.

A Saas-Fee, ce sont actuellement des équipes de Suisse, Allemagne, Autriche, Slovénie, Suède et Japon qui s'entraînent. Les pistes sont réservées tout l'été jusqu'à l'automne, relève Yolanda Bond.

ats

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00