La Liberté

24.08.2019

Pologne: les corps des spéléologues seront remontés à la surface

Les secouristes sont partis samedi en hélicoptère pour le gouffre Wielka Sniezna, dans les monts Tatras (archives). © KEYSTONE/EPA PAP/GRZEGORZ MOMOT
Les secouristes sont partis samedi en hélicoptère pour le gouffre Wielka Sniezna, dans les monts Tatras (archives). © KEYSTONE/EPA PAP/GRZEGORZ MOMOT


24.08.2019

Des secouristes polonais tentent de remonter à la surface les corps de deux spéléologues qui y ont été bloqués le week-end dernier, a annoncé le chef des secours en montagne. Ils sont partis samedi en hélicoptère pour le gouffre Wielka Sniezna, dans les monts Tatras.

M. Jan Krzysztof a confirmé aux journalistes que ses hommes étaient parvenus dans la nuit de jeudi à vendredi à retrouver d'abord un, ensuite le deuxième corps.

Il a précisé que les efforts pour remonter les victimes risquaient de prendre longtemps, ajoutant que la sécurité des secouristes, obligés de passer par des galeries très étroites, était désormais prioritaire. Ces derniers devront utiliser à nouveau des explosifs pour élargir les passages les plus difficiles.

Les deux hommes étaient entrés la semaine passée dans le gouffre Wielka Sniezna, le plus étendu et le plus profond de Pologne, en compagnie de quatre autres spéléologues, qui en sont ressortis samedi et ont donné l'alerte après avoir été séparés de leurs deux compagnons.

Soudaine montée des eaux

Selon les secouristes, ils ont été bloqués par une soudaine montée des eaux qui a pu aussi provoquer une brusque hausse de pression de l'air. Leurs chances de survie ont été jugées faibles en raison de la basse température, autour de 4 degrés centrigrades, régnant dans le gouffre.

Les monts Tatras ont été le théâtre d'une autre tragédie cette semaine: lors d'un très violent orage jeudi, la foudre a tué cinq personnes - quatre touristes polonais dont deux enfants et un tchèque, mort du côté slovaque de la montagne - et fait plus de cent cinquante blessés - brûlés ou touchés par des éclats de pierre, voire précipités dans le vide.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00