La Liberté

Porsche remplacera Puma dans l'indice allemand des valeurs vedettes

En septembre, Porsche avait réalisé la plus grosse opération boursière en Europe depuis plus de dix ans (archives). © KEYSTONE/DPA/MARIJAN MURAT
En septembre, Porsche avait réalisé la plus grosse opération boursière en Europe depuis plus de dix ans (archives). © KEYSTONE/DPA/MARIJAN MURAT


Publié le 06.12.2022
Partager cet article sur:


Après avoir monté de près de 30% depuis son entrée en Bourse il y a moins de trois mois, le constructeur allemand de voitures de luxe Porsche va entrer au Dax, l'indice phare de Francfort, où il remplacera le 19 décembre l'équipementier sportif Puma.

Cette entrée dans l'élite boursière prouve que "même dans un environnement difficile, notre modèle économique est robuste et attractif pour les investisseurs", a salué Lutz Meschke, directeur financier de la marque dans un communiqué mardi.

Le 29 septembre, le constructeur de bolides, à l'histoire presque centenaire, avait réalisé l'une des plus importantes entrées en Bourse de l'histoire économique allemande et la plus grosse opération boursière en Europe depuis plus de dix ans.

Cette opération a permis au groupe Volkswagen, maison-mère de Porsche d'empocher quelque 9 milliards d'euros (8,9 milliards de francs) pour financer la coûteuse transition vers la voiture électrique et autonome, en plaçant 12,5% du capital de sa pépite en Bourse.

Introduite au cours de 82,50 euros, l'action Porsche a augmenté de près de 30% en moins de 3 mois et progressait mardi matin de 0,24%, à près de 106 euros, malgré un indice Dax en baisse.

Selon Bloomberg, la valeur boursière de la filiale de Volkswagen était d'environ 96,3 milliards d'euros, bien au-dessus de la valeur de la maison mère, qui atteignait 83,5 milliards d'euros. Les constructeurs automobiles Mercedes-Benz avec 68,8 milliards d'euros et BMW avec 56,5 milliards d'euros se classent loin derrière.

L'arrivée de Porsche parmi les 40 valeurs du Dax va entraîner la relégation de l'équipementier sportif Puma au MDax des valeurs moyennes. Le fabriquant de vêtements de sport souffre du ralentissement de la demande, en lien avec l'inflation et la fin du boom enregistré durant la pandémie. Puma a récemment perdu son directeur général, Bjørn Gulden, parti chez le rival historique Adidas.

L'arrivée de Porsche dans le Dax va renforcer le poids du secteur automobile dans l'indice de référence de la première économie européenne qui compte déjà Volkswagen, Mercedes-Benz, BMW, Daimler Truck, le fabricant de pneus Continental et la holding Porsche SE par le biais de laquelle les descendants du fondateur Ferdinand Porsche contrôlent à la fois le constructeur de voitures de sport et sa société mère Volkswagen.

ats, awp, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11