La Liberté

18.02.2019

Première visite de la secrétaire d'Etat à la formation à Bruxelles

Martina Hirayama, la nouvelle secrétaire d'Etat à la formation, s'est rendu pour la première fois à Bruxelles lundi. Elle a succédé en janvier à Mauro Dell'Ambrogio (archives). © KEYSTONE/PETER KLAUNZER
Martina Hirayama, la nouvelle secrétaire d'Etat à la formation, s'est rendu pour la première fois à Bruxelles lundi. Elle a succédé en janvier à Mauro Dell'Ambrogio (archives). © KEYSTONE/PETER KLAUNZER


18.02.2019

La nouvelle secrétaire d'Etat à la formation Martina Hirayama s'est rendu pour la première fois à Bruxelles lundi. Elle a pu rencontrer des représentants de l'UE et d'organisations de recherche et d'innovation.

Mme Hirayama, qui a succédé en janvier à Mauro Dell'Ambrogio, a rencontré deux directeurs généraux de la Commission européenne, a indiqué lundi le Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation (SEFRI).

Avec Jean-Eric Paquet, directeur général de la recherche et de l’innovation, elle s’est entretenue de la participation actuelle de la Suisse au programme Horizon 2020. Ils ont aussi évoqué ensemble les étapes européennes menant au lancement du programme Horizon Europe en 2021.

L’entretien avec Dominique Ristori, directeur général de l’énergie, a lui porté sur la participation de la Suisse au programme Euratom et au projet de réacteur ITER.

Depuis 2004, la Suisse est associée complètement ou partiellement aux programmes-cadres européens de recherche (PCR) en vertu de l’accord de coopération scientifique. Celui-ci a été conclu dans le cadre des bilatérales I et de trois accords ultérieurs.

Grâce à celui-ci, les chercheurs issus des hautes écoles, des entreprises et d’autres organismes suisses peuvent participer aux appels à projets au même titre que les chercheurs européens et obtenir des fonds. Les PCR de l’UE sont la principale source de financement public pour la recherche en Suisse après le Fonds national suisse et la source principale de financement public de l’activité de recherche des entreprises suisses, rappelle le SEFRI.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00