La Liberté

10.04.2019

Promotion économique efficace dans le canton de Fribourg en 2018

Le conseiller d'Etat Olivier Curty a relevé que le canton de Fribourg avait profité d'un bon environnement conjoncturel en 2018 (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Le conseiller d'Etat Olivier Curty a relevé que le canton de Fribourg avait profité d'un bon environnement conjoncturel en 2018 (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT


10.04.2019

La Promotion économique du canton de Fribourg (PromFR) tire un bilan favorable de l'année 2018. Elle a enregistré une hausse à la fois du nombre de projets soutenus, du volume d'investissement et du nombre d'emplois annoncés.

"L’économie fribourgeoise a profité l'an dernier d’un bon environnement conjoncturel", s'est réjoui mercredi à Fribourg le conseiller d'Etat Olivier Curty, en charge de l'économie. La PromFR a soutenu 31 projets, contre 25 en 2017, projets qui ont représenté des investissements de 175 millions de francs (+62 millions).

Le nombre d'emplois annoncés atteint 560, après 529. Le ministre démocrate-chrétien a mis en avant deux cas soulignant l'attrait du canton pour les projets à haute valeur ajoutée: celui d'extension du fabricant zougois de spécialités chimiques Sika à Guin et celui de construction de Phonak Communications à Morat.

Nouveaux outils

Au-delà, Oliver Curty a mentionné la mise en place, achevées ou à venir, de nouveaux outils pour accroître le soutien à l'économie cantonale. A commencer par la loi révisée sur la promotion économique, en vigueur depuis le 1er octobre et qui introduit une palette d’instruments mieux adaptée aux besoins des entreprises.

Le Grand Conseil a aussi débloqué 5,1 millions de francs pour la période 2019-2022, en plus du budget ordinaire, pour accompagner les nouvelles entreprises, dès leur création. Il a libéré encore un crédit de 25 millions pour la construction avec l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) du Smart Living Building, dans le quartier Bluefactory à Fribourg.

Politique foncière

Plus loin, le magistrat a évoqué la loi sur la politique foncière active, qui vise à faciliter l'accès des entreprises aux terrains constructibles. Le texte est sur le point d'être finalisée, le projet ayant été soumis à la consultation l'année dernière.

Dans l’intervalle, une structure ad hoc a été mise en place pour la gestion des sites de St-Aubin et de Romont. Elle a assuré un premier investissement de 1,7 million de francs sur le premier site et l’implantation d’une nouvelle société (EFSA) sur le second.

ats

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00