La Liberté

10.04.2019

Promotion économique efficace dans le canton de Fribourg en 2018

Le conseiller d'Etat Olivier Curty a relevé que le canton de Fribourg avait profité d'un bon environnement conjoncturel en 2018 (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Le conseiller d'Etat Olivier Curty a relevé que le canton de Fribourg avait profité d'un bon environnement conjoncturel en 2018 (archives). © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT


10.04.2019

La Promotion économique du canton de Fribourg (PromFR) tire un bilan favorable de l'année 2018. Elle a enregistré une hausse à la fois du nombre de projets soutenus, du volume d'investissement et du nombre d'emplois annoncés.

"L’économie fribourgeoise a profité l'an dernier d’un bon environnement conjoncturel", s'est réjoui mercredi à Fribourg le conseiller d'Etat Olivier Curty, en charge de l'économie. La PromFR a soutenu 31 projets, contre 25 en 2017, projets qui ont représenté des investissements de 175 millions de francs (+62 millions).

Le nombre d'emplois annoncés atteint 560, après 529. Le ministre démocrate-chrétien a mis en avant deux cas soulignant l'attrait du canton pour les projets à haute valeur ajoutée: celui d'extension du fabricant zougois de spécialités chimiques Sika à Guin et celui de construction de Phonak Communications à Morat.

Nouveaux outils

Au-delà, Oliver Curty a mentionné la mise en place, achevées ou à venir, de nouveaux outils pour accroître le soutien à l'économie cantonale. A commencer par la loi révisée sur la promotion économique, en vigueur depuis le 1er octobre et qui introduit une palette d’instruments mieux adaptée aux besoins des entreprises.

Le Grand Conseil a aussi débloqué 5,1 millions de francs pour la période 2019-2022, en plus du budget ordinaire, pour accompagner les nouvelles entreprises, dès leur création. Il a libéré encore un crédit de 25 millions pour la construction avec l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) du Smart Living Building, dans le quartier Bluefactory à Fribourg.

Politique foncière

Plus loin, le magistrat a évoqué la loi sur la politique foncière active, qui vise à faciliter l'accès des entreprises aux terrains constructibles. Le texte est sur le point d'être finalisée, le projet ayant été soumis à la consultation l'année dernière.

Dans l’intervalle, une structure ad hoc a été mise en place pour la gestion des sites de St-Aubin et de Romont. Elle a assuré un premier investissement de 1,7 million de francs sur le premier site et l’implantation d’une nouvelle société (EFSA) sur le second.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00