La Liberté

27.01.2021

Qualité de vie moins bonne en Suisse romande

Les indicateurs sur la qualité de vie des habitants de Genève sont mitigés: la ville connaît un faible taux de suicide par rapport aux autres villes suisses mais ses habitants sont aussi logés dans les plus petits espaces. © KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI
Les indicateurs sur la qualité de vie des habitants de Genève sont mitigés: la ville connaît un faible taux de suicide par rapport aux autres villes suisses mais ses habitants sont aussi logés dans les plus petits espaces. © KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI
Partager cet article sur:
27.01.2021

Plus de chômage, moins d'espace dans les logements et plus d'accidents sur les routes: dans de nombreux domaines, les villes romandes proposent une qualité de vie plus faible que les alémaniques. Mais d'autres indicateurs nuancent le constat.

L'Office fédéral de la statistique (OFS) a publié son rapport "City Statistics" sur la qualité de vie dans les neuf plus grandes villes de Suisse et leurs agglomérations. Selon l'analyse de nombreux indicateurs, la qualité de vie est meilleure en Suisse alémanique qu'en Suisse romande, à certaines exceptions près.

Onze dimensions du bien-être ont été examinées, allant du revenu à l'environnement, à la sécurité et aux loisirs dans les villes de Berne, Lucerne, Zurich, Winterthour, Saint-Gall, Bâle, Lausanne, Genève et Lugano.

Chômage plus élevé à Lausanne

Concernant les taux de chômage et d'aide sociale, il est le plus élevé à Lausanne, avant Genève et Bâle. Lucerne et Winterthur sont les mieux loties avec un taux de chômage à 2%. En revanche, Lugano est la ville qui compte le moins de bénéficiaires de l'aide sociale à la retraite.

Les surfaces d'habitation par habitant sont en moyenne plus réduites à Genève, Lausanne et Berne. A Genève, qui détient la plus petite moyenne, elle est de moins de 40 mètres carrés. La plus grande surface moyenne se trouve à Lugano, où elle côtoie les 50 mètres carrés.

En ce qui concerne les victimes d'accidents de la route, les taux les plus élevés de blessés graves par 10'000 habitants sont à Genève et Lugano. En matière de cambriolages et d'effractions, ce sont les Zurichois qui ont le plus à craindre, avec plus de cinq délits pour 1000 habitants.

Taux de suicide bas

En général, les décès prématurés sont moins fréquents dans la ville de Calvin que dans d'autres villes suisses: nulle part ailleurs le taux de mortalité des moins de 65 ans n'est aussi bas. Le taux de suicide est également bas, seule la ville de Lugano a un taux moins élevé.

Genève est également leader en termes d'accessibilité aux services: les cabinets médicaux, les épiceries, les pharmacies, les écoles et la poste sont à une distance moyenne de 180 à 500 mètres à Genève. Les Bernois doivent parcourir en moyenne 600 mètres pour l'épicerie la plus proche et les Saint-Gallois un kilomètre pour la pharmacie la plus proche.

Les "City Statistics" sont particulièrement surprenantes dans la dimension "culture et loisirs". Il s'avère que Zurich n'est pas tant le centre culturel de la Suisse si l'on convertit l'offre culturelle à 100'000 habitants. Seulement Genève a un taux plus bas. Selon cette conversion, on trouve le plus grand nombre de musées à Lugano tandis que Berne compte le plus de théâtres et de cinémas.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00