La Liberté

16.06.2019

Quarante passionnés font le tour du Léman en Vélosolex

Des passionnés de vélosolex, les « K Boles du Solex », ont fait leur 8e tour du lac Leman en Solex samedi. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Des passionnés de vélosolex, les « K Boles du Solex », ont fait leur 8e tour du lac Leman en Solex samedi. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Les passionnés du vélosolex viennent de Suisse et de France. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Les passionnés du vélosolex viennent de Suisse et de France. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Le bon vieux Solex avec son moteur sous le guidon. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Le bon vieux Solex avec son moteur sous le guidon. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Le carburant pour le 8e tour du lac Léman en Solex. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Le carburant pour le 8e tour du lac Léman en Solex. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Les passionnés de Solex à St-Sulpice. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Les passionnés de Solex à St-Sulpice. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT


16.06.2019

"A 30 à l'heure quand tout va bien !" Quarante passionnés font ce week-end le tour du Lac Léman en Vélosolex. Loin de toute compétition, le rallye s'apparente plutôt à "un art de vivre", raconte Monique Clerc, une des responsables du groupe.

Partis samedi de Veigy-Foncenex (Haute-Savoie), les amateurs se sont arrêtés à midi à Saint-Sulpice (VD) pour le casse-croûte. La nuit s'est passée plus loin dans un camping, histoire de faire la fête, avant de reprendre la route et de rejoindre dimanche le port d'attache en milieu de journée.

Emblématique

"C'est génial", s'exclame Monique Clerc. Le groupe Les K Bolés du Solex (les fous du Solex), qui compte une soixantaine de membres, en est à son huitième tour. "Plutôt français, mais aussi avec des participants suisses, vaudois et genevois", note-t-elle.

Avec le Solex, "on apprécie le paysage, c'est un retour en arrière, c'est la jeunesse". Les machines sont d'époque. Il faut entretenir, bichonner, bricoler, chercher le cas échéant des pièces sur internet, mais surtout récupérer tous les vieux solex possibles.

Sur la route, "c'est bien accepté", assure Monique Clerc. "Les motards nous saluent et le gens nous apprécient". "Les K Bolés du Solex" visent notamment la sauvegarde et la pérennisation d'un patrimoine, culturel et technologique français.

Possibles surprises

L'emblématique deux-roues avec son moteur quasi sous le guidon a été produit à plus de 7 millions d'exemplaires entre 1946 et 1988. Il avait la particularité de posséder une transmission par galet sur le pneu de la roue avant, ce qui le rendait tributaire notamment de la météo.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00