La Liberté

19.06.2019

Quelle équipe pour Xamax? Le gros chantier de Frédéric Page

Le directeur sportif xamaxien Frédéric Page est face à un solide défi © KEYSTONE/ADRIEN PERRITAZ
Le directeur sportif xamaxien Frédéric Page est face à un solide défi © KEYSTONE/ADRIEN PERRITAZ


19.06.2019

Neuchâtel Xamax sait-il où il va? Affublé de son nouveau projet qui consiste à rajeunir l'effectif tout en conservant quelques éléments expérimentés avec des moyens limités, le club préoccupe.

Son directeur sportif Frédéric Page fait face à un imposant chantier. "Ce n'est pas un chantier, réfute d'emblée l'ancien défenseur. C'est un grand challenge, très intéressant. Car nous avons en effet peu de moyens, mais d'un autre côté, nous devons trouver des solutions et travailler différemment des autres pour créer la surprise." Avec un budget établi entre 8 et 8,5 millions de francs, Xamax est le club de Super League qui dispose du moins de ressources.

Lundi, jour de reprise, Christian Binggeli a ainsi annoncé que les Neuchâtelois ne mettront pas la main à la poche pour une indemnité de transfert. "Uniquement des prêts ou des joueurs libres", a précisé le président. Les deux premières recrues xamaxiennes correspondent au modèle: Maren Haile-Selassie est prêté par le FC Zurich (après un passage à Rapperswil la saison passée), alors que Dylan Dugourd évoluait en 1re Ligue à Etoile Carouge.

"Trouver le bon équilibre"

Xamax part quoiqu'il en soit de loin. "Il est encore trop tôt pour évoquer notre contingent, admet Frédéric Page. Dans deux semaines, on devrait y voir plus clair." Bien sûr, le maintien obtenu dans des circonstances extraordinaires à Aarau offre de la confiance. Les habituels cadres (Nuzzolo, Walthert, Gomes, Djuric et Doudin) sont appelés à conserver leur rôle. Mais au sein d'un effectif qui se veut rajeuni. "Le club a pour vision de faire les choses différemment désormais, embraye le directeur sportif. L'idée consiste à trouver le bon équilibre entre la jeunesse et l'expérience, afin de bâtir quelque chose de cohérent pour être performant en Super League."

Le projet semble audacieux. D'autant que, pour la reprise, le nouvel entraîneur Joël Magnin n'a pu compter que sur douze joueurs, dont deux en test (Jérémy Manière et Noah Sylvestre). Avec le retour des "anciens" jeudi, cela donne moins de vingt joueurs sous contrat. Qui pour compléter l'effectif, sachant qu'il ne devrait pas dépasser 24 éléments? Première indication, Xamax regarde surtout en Suisse. "Avec nos moyens, croire qu'on peut se permettre d'aller recruter des joueurs à l'étranger est illusoire et l'intégration est plus difficile", confie Page.

En termes de cibles, Magnin explique "chercher un défenseur central et un "6" pour remplacer Serey Dié." Son accolyte complète: "Ensuite, cela se fera au ressenti de l'entraîneur et selon les réflexions que l'on aura. Nous établirons les profils de certains joueurs, même si nous avons déjà plusieurs dossiers sur la table." En fait, Xamax prône la patience. "L'important est de réussir nos transferts, a lancé Magnin lundi. Nous n'avons pas le droit de nous louper." Pas de précipitation, donc, même si l'idée de prolonger le prêt par Bâle d'Amifico Pululu plaît bien aux dirigeants rouge et noir.

Moins de fixes, plus de primes

Aussi, les Neuchâtelois ont décidé de revoir leur approche salariale. Des rémunérations fixes moins élevées, mais des primes plus importantes. "Nous faisons un sport de performance, explique Page. Si nous voulons vivre des soirées mythiques, il faut insister sur l'idée d'aller chercher la performance. Ainsi, on vient récompenser la victoire."

Suffisant pour se maintenir en Super League? A un mois de la reprise du championnat, rien ne permet d'avoir des certitudes à la Maladière. Si ce n'est de se reposer sur le passé récent. "Je ne cache pas que c'est un gros challenge, rappelle un Frédéric Page déjà épié. Nous allons travailler tous ensemble pour y arriver. Et c'est possible, puisque nous l'avons déjà fait." Un miracle peut-il se répéter?

ats

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00