La Liberté

12.06.2019

Ramallah pour que la Suisse appelle à une conférence internationale

Le Premier ministre palestinien Mohammad Chtayyeh estime que la Suisse pourrait appeler à une conférence internationale sur le Proche-Orient (archives). © KEYSTONE/AP/NASSER NASSER
Le Premier ministre palestinien Mohammad Chtayyeh estime que la Suisse pourrait appeler à une conférence internationale sur le Proche-Orient (archives). © KEYSTONE/AP/NASSER NASSER


12.06.2019

L'Autorité palestinienne ne veut plus de pourparlers bilatéraux avec Israël, ni d'une médiation avec Donald Trump. La Suisse pourrait oeuvrer à une "conférence internationale", a dit mercredi à Keystone-ATS à Genève le Premier ministre Mohammad Chtayyeh.

Les Palestiniens ont été notamment échaudés par le déplacement de l'ambassade américaine à Jérusalem. Puis par le soutien de l'ambassadeur américain au projet israélien d'annexion d'une partie des territoires palestiniens. Alors même que le plan de paix de M. Trump n'a pas été dévoilé.

"Le problème n'est pas une médiation entre les Américains et nous", affirme M. Chtayyeh, en marge du centenaire de l'Organisation internationale du travail (OIT). "Le problème est de mettre un terme à l'occupation" israélienne, selon lui.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00