La Liberté

18.09.2020

Remise aux normes sismiques du pont sur le Rhône à Riddes (VS)

Des ouvriers mesurent l'écartement pendant le soulèvement du pont sur le Rhônes à Riddes à l'aide de puissants vérins. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Des ouvriers mesurent l'écartement pendant le soulèvement du pont sur le Rhônes à Riddes à l'aide de puissants vérins. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Des véhicules circulent sur le pont sur le Rhône à Riddes pendant que ce dernier est soulevé millimètre par millimètre par de puissants vérins. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Des véhicules circulent sur le pont sur le Rhône à Riddes pendant que ce dernier est soulevé millimètre par millimètre par de puissants vérins. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Partager cet article sur:
18.09.2020

Intervention singulière au pont sur le Rhône à Riddes (VS) vendredi matin: l'ouvrage a été soulevé de quelques centimètres sans que les usagers s'en aperçoivent. But de l'opération: mettre le pont aux normes sismiques.

En cas de séisme majeur, l'autoroute A9 jouera un rôle primordial en Valais, notamment pour assurer l'intervention des ambulances, pompiers et autres feux bleus. Sur cet axe autoroutier se trouve le pont sur le Rhône à Riddes construit entre 1987 et 1988 et qui ne répond plus aux normes sismiques actuelles, ont expliqué des représentants de l'Office fédéral des routes (OFROU) lors d'une visite du chantier par la presse, vendredi matin.

Pour rendre l'ouvrage de 255 mètres de long parasismique, ingénieurs et ouvriers interviennent sur les appuis situés entre les piles et le tablier du pont. Ces appuis sont ôtés et remplacés par des nouveaux conçus pour mieux supporter le poids du pont et le trafic. A cela s'ajoutent des amortisseurs sismiques qui diminuent les charges horizontales.

6000 tonnes soulevées

Pour soulever les quelque 6000 tonnes du tablier du pont, vingt-quatre puissants vérins entrent en action. L'opération se déroule sous le contrôle attentif des ingénieurs et ouvriers présents, à coup de 5 millimètres, jusqu'à atteindre les 2,5 centimètres voulus.

Si le levage est rapide, les travaux pour changer les appuis d'une pile du pont et installer les amortisseurs durent un mois. Selon la météo, les travaux se termineront d'ici décembre ou reprendront au printemps 2021, toujours sans interruption de trafic, explique Frédéric Varone, chef de projet à l'OFROU. A terme, le pont est censé résister à un séisme de magnitude 5 à 6 dont l'épicentre est distant de 5 à 10 kilomètres.

Assainissement de 23km

L'OFROU investit 4 millions de francs environ pour ce renforcement sismique. La partie visible du pont a déjà subi une cure de jouvence il y a deux ans avec une réfection complète de l'étanchéité, des joints de chaussée ou encore du revêtement pour une somme équivalente.

Le pont de Riddes est le deuxième en Suisse et le premier en Suisse romande à subir cette technique de renforcement sismique, relève Didier Robyr, ingénieur chez Emch+Berger. Le pont sur la Dranse, entre Martigny et le relais du Grand-Saint-Bernard, sera le suivant en 2022.

Tous ces travaux s'inscrivent dans la réfection des 23 kilomètres de l'A9 "Martigny et environs". Ils ont débuté en 2018 et s'achèveront en 2022 pour un coût global de 175 millions de francs, précise Thomas Gut, chef du domaine gestion de projets à l'OFROU.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00