La Liberté

18.07.2019

Rémy Cointreau: les ventes stagnent au 1er trimestre

Le gestionnaire français de marques de spiritueux a vu ses ventes stagner à l'échelle mondiale sur le premier partiel de son exercice décalé. (archive) © KEYSTONE/EPA/GEOFF CADDICK
Le gestionnaire français de marques de spiritueux a vu ses ventes stagner à l'échelle mondiale sur le premier partiel de son exercice décalé. (archive) © KEYSTONE/EPA/GEOFF CADDICK


18.07.2019

Le groupe de spiritueux Rémy Cointreau a annoncé jeudi une stagnation de ses ventes au premier trimestre de son exercice décalé 2019/2020, principalement en raison de la récente réorganisation de son réseau de distribution en Europe.

Les ventes du groupe augmentent de 0,4% à 223,2 millions d'euros (247,3 millions de francs) sur les trois premiers mois de l'année.

La division Liqueurs et spiritueux n'a presque pas progressé (+0,1% à 55,3 millions d'euros). "La Maison Cointreau profite d'une vraie accélération de ses ventes aux Etats-Unis, mais reste pénalisée en Europe par l'évolution de la distribution dans certains de ses marchés historiques", indique le groupe.

Mêmes causes et mêmes effets pour les ventes de l'alcool grec Metaxa, "suite aux changements de distributeurs en Europe centrale et en Allemagne."

Le groupe a annoncé le 1er avril dernier la cession de ses filiales de distribution en République tchèque et en Slovaquie au groupe familial allemand Jägermeister.

Concomitamment à la cession de ces deux filiales, le groupe a signé un accord de distribution avec la société Mast-Jägermeister pour que cette dernière distribue les spiritueux Rémy Cointreau en République tchèque et en Slovaquie.

Le repli des marques partenaires, lui, s'accélère (-66,4% à 6,7 millions d'euros), "avec la fin de contrats de distribution en République tchèque, en Slovaquie et aux Etats-Unis".

Le cognac Rémy Martin, en revanche, poursuit sa progression, ses ventes croissant de 9,6% à 161,1 millions d'euros, notamment grâce aux "qualités les plus haut de gamme", en particulier en Asie du Sud-Est, au Japon et en Afrique.

Des hausses de prix ont pénalisé la performance du groupe, mais elles ont été compensées par des effets de change favorables.

Le groupe maintient ses objectifs à moyen terme pour cet exercice.

ats, awp, afp

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00