La Liberté

14.08.2019

Retour gagnant pour Federer

Federer s'est imposé en deux sets pour son retour aux affaires © KEYSTONE/AP The Cincinnati Enquirer/SAM GREENE
Federer s'est imposé en deux sets pour son retour aux affaires © KEYSTONE/AP The Cincinnati Enquirer/SAM GREENE


14.08.2019

Roger Federer (ATP 3) a signé un retour gagnant sur le circuit mardi soir à Cincinnati.

Le Bâlois s'est imposé 6-3 6-4 devant l'Argentin Juan Ignacio Londero (ATP 55) au 2e tour du septième Masters 1000 de la saison. Il pourrait bien retrouver Stan Wawrnka (ATP 23) en 8e de finale.

Sacré à sept reprises dans l'Ohio et finaliste malheureux l'an dernier, Roger Federer a mis un peu plus d'une heure - 61' précisément - pour remporter son premier duel avec Juan Ignacio Londero. L'interruption due à la pluie, survenue à 2-2 au deuxième set, fut d'ailleurs aussi longue que cette rencontre.

Et Roger Federer a parfaitement négocié cette pause forcée, signant l'unique break de la deuxième manche au retour des vestiaires, dans le cinquième jeu. Le Bâlois avait fait plus rapidement la différence dans le premier set, dont il avait remporté les trois premiers jeux au pas de charge en tout juste sept minutes.

Le Maître, qui n'avait plus joué depuis sa mortifiante défaite subie en finale à Wimbledon devant Novak Djokovic, a maîtrisé son sujet mardi. Il a dû faire face à une seule balle de break, dans le sixième jeu du deuxième set, et il a pu écarter le danger. Auteur de 9 aces, il n'a d'ailleurs perdu que 11 points au service.

"Je suis heureux d'être de retour sur les courts", a lâché Roger Federer, qui a tenté d'oublier son échec londonien au cours de vacances en caravane passées en famille dans les montagnes suisses. Et qui a droit à un jour de congé mercredi, alors que Stan Wawrinka en découdra avec Andrey Rublev (ATP 70) au 2e tour.

Roger Federer et Stan Wawrinka ont déjà été opposés à deux reprises dans l'Ohio, la dernière l'an passé au stade des quarts de finale. Le Bâlois, qui mène 23-3 dans leur face-à-face, s'était alors imposé 6-7 7-6 6-2. Il n'a en revanche jamais affronté le jeune Russe Andrey Rublev (21 ans).

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00