La Liberté

04.08.2018

Roman Röösli, Michael Schmid et Stahlberg/Delarze en finale

Roman Röösli à l'heure à Glasgow © KEYSTONE/AP/DARKO BANDIC
Roman Röösli à l'heure à Glasgow © KEYSTONE/AP/DARKO BANDIC


04.08.2018

Les Suisses sont à l'heure aux Européens à Glasgow. En skiff, Roman Röösli et Michael Schmid ont enlevé leur demi-finale, alors que Nico Stahlberg et Barnabé Delarze sont en finale du deux de couple.

Röösli a produit son effort sur la fin pour couper la ligne en tête en 6'57''24. Il s'agit du deuxième meilleur temps des six engagés en finale. La médaille pourrait être à portée, surtout que le quintuple champion du monde tchèque Ondrej Synek n'est pas en Ecosse.

Dans la catégorie non-olympique du skiff poids léger, Michael Schmid a dominé son sujet avec maestria. Le Lucernois de 30 ans a mis 3''2 à son plus proche poursuivant, l'Italien Martino Goretti.

En deux de couple, le binôme Stahlberg/Delarze a pris la troisième place de sa course. Si la place en finale est acquise, la lutte pour les médailles risque d'être plus difficile pour l'équipage du Vaudois et du Thurgovien.

Cela fait donc cinq bateaux suisses en finale dimanche pour ces Européens. Swiss Rowing a fixé une médaille comme objectif. Elle ne devrait pas échapper à la toute grande favorite du skiff féminin, Jeannine Gmelin, invaincue depuis sa 5e place aux Jeux de Rio. Mais Schmid et Röösli sont dans les clous pour du métal.

Le cinquième bateau en finale sera celui de Patricia Merz et Frédérique Rol en deux de couple poids léger. Les deux femmes ont réussi à remporter la course de rattrapage pour se hisser en finale.

ats

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00