La Liberté

16.05.2019

Sébastien Buemi parcourt Berne en Formule E

Sébastien Buemi a fait une démonstration de Formule E jeudi à Berne, en passant notamment devant le Palais fédéral. © KEYSTONE/ANTHONY ANEX
Sébastien Buemi a fait une démonstration de Formule E jeudi à Berne, en passant notamment devant le Palais fédéral. © KEYSTONE/ANTHONY ANEX
Le pilote vaudois a parcouru la capitale pour faire la promotion du Swiss E-Prix du 22 juin. © KEYSTONE/ANTHONY ANEX
Le pilote vaudois a parcouru la capitale pour faire la promotion du Swiss E-Prix du 22 juin. © KEYSTONE/ANTHONY ANEX
Berne a pris le relais de Zurich, qui avait organisé l'an dernier la première course de Formule E en Suisse. © KEYSTONE/ANTHONY ANEX
Berne a pris le relais de Zurich, qui avait organisé l'an dernier la première course de Formule E en Suisse. © KEYSTONE/ANTHONY ANEX


16.05.2019

Sébastien Buemi a sillonné jeudi matin les rues de Berne en vue du Swiss E-Prix du 22 juin. Au volant de son bolide électrique, le pilote vaudois a roulé dans la vieille ville de la capitale, en passant notamment devant le Palais fédéral.

"L'idée était d'organiser une petite démonstration en préambule de la course du 22 juin. C'est un événement assez unique pour un pilote suisse et je suis content d'en faire partie", a déclaré Sébastien Buemi à Keystone-ATS. "Nous étions à Zurich l'an dernier, et maintenant à Berne. Je me rapproche gentiment de ma région", a ajouté le pilote d'Aigle.

La démonstration s'est achevée devant le siège du gouvernement bernois. Le maire de la ville, Alec von Graffenried, en a profité pour dire que cet événement n'était pas qu'une simple course automobile. "Si nous voulons atteindre nos objectifs en matière climatique, nous devons nous tourner vers la mobilité électrique. Et tant mieux si cela peut se faire dans un cadre sportif et divertissant", a déclaré l'élu Vert.

La Formule E ne fait toutefois pas l'unanimité à Berne. Des voix s'étaient élevées contre l'organisation d'une telle course. Une pétition munie de 1700 signatures avait notamment été remise en novembre dernier au Conseil municipal pour protester contre la tenue de ce E-Prix.

L'an dernier à Zurich, l'épreuve avait attiré plus de 150'000 spectateurs. Les autorités zurichoises avaient toutefois renoncé à une deuxième édition pour ne pas surcharger le calendrier des manifestations de la ville.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00