La Liberté

Simon Ammann n'a pas sauté cet été

Simon Ammann a-t-il définitivement tourné le dos à la compétition ? © KEYSTONE/AP/MATTHIAS SCHRADER
Simon Ammann a-t-il définitivement tourné le dos à la compétition ? © KEYSTONE/AP/MATTHIAS SCHRADER


Publié le 27.09.2022
Partager cet article sur:


La saison d'été du saut à skis prend fin ce week-end avec la finale du Grand-Prix à Klingenthal. Simon Ammann ne fait pas partie de la sélection suisse.

Le quadruple champion olympique ne s'est pas officiellement retiré, mais les chances de voir le Saint-Gallois (41 ans) disputer une 26e saison de Coupe du monde dès novembre deviennent toujours plus minces. Ammann n'est pas monté une fois sur un tremplin cet été.

"Nous attendons son engagement jusqu'aux Championnats de Suisse à Kandersteg", explique le chef de la discipline, Berni Schödler avec une vue sur les compétitions à médailles du 21 au 23 octobre. "Les Championnats de Suisse sont un passage obligé pour un athlète du cadre. Ou on est blessé ou on est au départ."

Au printemps dernier, Ammann avait accepté le statut de cadre A, le deuxième échelon chez Swiss-Ski, ce qui laissait penser qu'il voulait continuer sérieusement dans le sport d'élite. Cette affectation et le soutien qui y correspond n'étaient pas des cadeaux de Swiss-Ski. Ils se fondaient seulement sur les performances de l'hiver dernier. En même temps, le Saint-Gallois annonçait qu'il prendrait une pause jusqu'en août.

"A lui de prendre la décision"

Aussi bien Schödler que son entraîneur Martin Künzle ne savent actuellement pas exactement, ce qu'Ammann a planifié. "S'il veut sauter, il devrait bientôt le communiquer. La balle est dans son camp", précise Künzle. Et Schödler de compléter: " Nous désirons qu'il décide lui-même de son avenir et pas que nous devions le faire nous."

Un retour du sauteur aux 23 victoires en Coupe du monde n'est pas exclu pour les deux responsables. Ammann semble bien physiquement, les adaptations du matériel sont en marche pour chaque athlète du cadre et en tant que routinier, il peut rapidement retrouver ses marques.

Outre Ammann, Killian Peier fera également l'impasse sur le concours de Klingenthal. Le médaillé de bronze des Mondiaux 2019 souffre d'une inflammation au genou. Dans le camp suisse, seul Gregor Deschwanden tient la grande forme. Il sera accompagné par Dominik Peter

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11