La Liberté

15.07.2019

"Sion sous les étoiles" défend "le choix de la sécurité"

Michael Drieberg, directeur de Live Music Production. (archives) © Keystone/LAURENT GILLIERON
Michael Drieberg, directeur de Live Music Production. (archives) © Keystone/LAURENT GILLIERON


15.07.2019

Les images de personnes en chaise roulante refoulées au festival "Sion sous les étoiles" ont suscité de nombreuses critiques. Alors que l'organisateur Michael Drieberg défend le "choix de la sécurité", d'autres festivals revendiquent une politique plus libérale.

Samedi soir, une quinzaine de personnes en chaise roulante ont protesté devant l'entrée de la manifestation, dos à l'accès. L'organisateur Michael Drieberg, patron de Live Music Production, s'est défendu lundi dans les colonnes du Nouvelliste.

"C'est bouleversant d'expliquer à quelqu'un en fauteuil roulant qu'il ne pourra pas entrer, mais nous ne pouvons pas céder à l'émotion". "Notre position reste celle du choix de la sécurité", déclare-t-il.

Il explique qu'en cas de mouvement de foule ou d'évacuation d'urgence, la situation peut devenir très dangereuse pour les personnes en chaise roulante comme pour les autres. "Si quelqu'un trébuche sur une chaise dans un mouvement de foule, c'est la catastrophe assurée", lance-t-il.

"Notre procédure en la matière est claire et elle est la même à Paléo, après c'est au choix de l'organisateur d'être laxiste dans son application", lance Michael Drieberg.

Les mesures à Nyon

Contactés par Keystone-ATS, les organisateurs du Paléo Festival de Nyon (VD), qui se tient du 23 au 28 juillet, se montrent plus libéraux. Ils indiquent avoir mis en place des plateformes devant les scènes du festival. "Les personnes en situation de handicap peuvent les utiliser. Mais ce n'est pas obligatoire, c'est une possibilité", a expliqué lundi Michèle Müller, porte-parole du festival.

Diverses mesures sont prises pour faciliter l'accès au site: des places de parking proches de l'entrée principale, deux chemins goudronnés qui traversent le terrain d'est en ouest, des sanitaires adaptés et un espace de repos, l'Entracte. L'accompagnant d'une personne handicapée ne paie pas son billet.

Au Festival du Gurten à Berne, qui a lieu de ce mercredi à samedi sur les hauteurs de la capitale, les organisateurs indiquent également qu'il n'y a pas de restriction pour les personnes handicapées, qui peuvent se rendre où elles veulent. Pour autant qu'elles le peuvent, car le site du Gurten est vallonné.

Trois plateformes sont à disposition pour les chaises roulantes, de même que deux installations de toilettes spéciales. Ces infrastructures sont mises en place grâce au soutien du service d'aide aux personnes handicapées Hock'n Roll ainsi que la fondation Cerebral.

Davantage de places en 2020 à Sion

A Sion, une plateforme d'une vingtaine de places est également disponible pour les personnes handicapées. Celles-si doivent s'inscrire au préalable. Michael Drieberg précise que l'entrée est gratuite pour la personne en chaise et pour son accompagnant.

Il indique réfléchir à une extension de la plateforme pour l'édition prochaine, qui serait portée à une cinquantaine de places. "Mais il faut que les gens soient d'accord de s'y installer", dit-il encore au Nouvelliste.

Le festival "Sion sous les étoiles" a accueilli 52'000 spectateurs en quatre jours. Trois des quatre soirées étaient complètes. La septième édition est déjà agendée du 7 au 11 juillet 2020.

ats

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00