La Liberté

06.05.2015

Six communes valaisannes créent une maison de la santé

Pose de la première pierre de la maison de la santé à Sembrancher.
Pose de la première pierre de la maison de la santé à Sembrancher.
Partager cet article sur:
06.05.2015

Six communes valaisannes se sont alliées pour ouvrir en 2016 une maison de la santé à Sembrancher. Le nouveau complexe réglera l'épineuse question de la permanence médicale et de la pénurie de médecins dans la vallée.

Le bâtiment de 840 mètres carrés sur quatre étages accueillera douze cabinets médicaux dès mai 2016, si tout va bien. Le budget s'élève à 4 millions de francs environ, pris en charge par les six communes via un crédit solidaire.

"Une permanence sera assurée tous les jours de la semaine pour les cas d'urgence et les patients n'ayant pas de rendez-vous. Un service de garde de nuit sera également instauré", ont indiqué les partenaires de la maison de la santé dans un communiqué diffusé mercredi, à l'issue de la pose de la première pierre.

Nouvelle génération

La plupart des médecins qui s'installeront à Sembrancher exercent déjà dans la vallée d'Entremont. "Ils seront progressivement rejoints par de jeunes médecins au terme de leur formation", assurent les partenaires du projet.

"Le planning d'occupation établi jusqu'en 2020 prévoit un renouvellement du corps médical, garantissant ainsi la continuité entre l'ancienne et la nouvelle garde", précisent encore les partenaires. La modernité du complexe, sa structure souple et des horaires plus flexibles visent à répondre au mieux aux souhaits de la relève.

A terme, deux autres bâtiments sont prévus: l'un accueillera des cabinets de physiothérapie et d'ostéopathie, un dentiste, une sage-femme indépendante, le centre médico-social et une pharmacie, l'autre est destiné à des appartements privés et protégés.

Sans Verbier

La maison de la santé du Grand Entremont est le fruit d'une collaboration entre six communes: Orsières, Liddes, Bourg-St-Pierre, Sembrancher, Bovernier et Vollèges. Bagnes, dont fait partie la station de Verbier, a préféré faire cavalier seul.

La création de maisons de santé ou de cabinets de groupe est encouragée par l'Etat du Valais. Dans les régions sous-dotées que sont les vallées latérales et le Chablais, plus de la moitié des médecins généralistes en place ont 55 ans et plus.

ats

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00