La Liberté

29.11.2020

Spectaculaire accident de Grosjean, victime de brûlures légères

La Haas de Romain Grosjean s'est coupée en deux et a pris feu. Miraculé, le Franco-Genevois n'est que légèrement blessé. © KEYSTONE/AP/Kamran Jebreili
La Haas de Romain Grosjean s'est coupée en deux et a pris feu. Miraculé, le Franco-Genevois n'est que légèrement blessé. © KEYSTONE/AP/Kamran Jebreili
L'avant de la voiture de Grosjean s'est encastré dans les barrières de sécurité. © KEYSTONE/EPA/TOLGA BOZOGLU / POOL
L'avant de la voiture de Grosjean s'est encastré dans les barrières de sécurité. © KEYSTONE/EPA/TOLGA BOZOGLU / POOL
La Haas de Romain Grosjean s'est coupée en deux et a pris feu. Miraculé, le Franco-Genevois n'est que légèrement blessé. © KEYSTONE/AP/Kamran Jebreili
La Haas de Romain Grosjean s'est coupée en deux et a pris feu. Miraculé, le Franco-Genevois n'est que légèrement blessé. © KEYSTONE/AP/Kamran Jebreili
L'avant de la voiture de Grosjean s'est encastré dans les barrières de sécurité. © KEYSTONE/EPA/TOLGA BOZOGLU / POOL
L'avant de la voiture de Grosjean s'est encastré dans les barrières de sécurité. © KEYSTONE/EPA/TOLGA BOZOGLU / POOL
Partager cet article sur:
29.11.2020

"Juste" des brûlures sur le dos des mains, pas de fractures: Romain Grosjean est miraculeusement sorti sain et sauf de l'incendie de sa monoplace après un terrible accident au départ du GP de Bahreïn

Peu après le départ, à la sortie du virage 3, la F1 de Grosjean a quitté la piste à la suite d'un contact avec une roue de la monoplace du Russe Daniil Kvyat (AlphaTauri), puis a heurté à pleine vitesse les barrières de sécurité.

Dans l'impact, le châssis a été coupé en deux, de l'essence s'est vraisemblablement répandue et un incendie s'est instantanément déclaré, mais le pilote de 34 ans est parvenu à s'extraire de la "cellule de survie" (l'habitacle) qui le protège et à s'éloigner du brasier pour être emmené dans une ambulance.

Il souffre de "brûlures légères aux mains et aux chevilles mais va bien", a rapidement annoncé son équipe aux médias.

Le Grand Prix a été interrompu par un drapeau rouge.

L'impact subi par la monoplace de Grosjean est évalué à 53 g (unité d'accélération), a précisé la Fédération internationale de l'automobile (FIA). A titre de comparaison, le décollage d'un avion de ligne est évalué à 0,4 g, le départ de montagnes russes entre 0,5 et 3,3 g.

Le dernier accident mortel en F1 est celui du Français Jules Bianchi, entré en collision avec une grue au Grand Prix du Japon en octobre 2014. Le pilote français de Formule 2 Anthoine Hubert a lui perdu la vie dans un crash avec une autre monoplace au GP de Belgique en 2019.

Grosjean avait obtenu à Bahreïn, sur cette même piste du circuit de Sakhir, deux de ses dix podiums en F1, en 2012 et 2013 dans des Lotus à moteur Renault. Il a pris dimanche son 179e départ en F1.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00