La Liberté

Stan Wawrinka à la trappe, Carlos Alcaraz sur le flanc

Stan Wawrinka: un premier match au Brésil pour une défaite un brin cruelle. © KEYSTONE/EPA/ANTONIO LACERDA
Stan Wawrinka: un premier match au Brésil pour une défaite un brin cruelle. © KEYSTONE/EPA/ANTONIO LACERDA


Publié le 21.02.2024


Stan Wawrinka (ATP 67) ne gardera pas un souvenir lumineux de son périple en Amérique du Sud. Eliminé au deuxième tour à Buenos-Aires, le Vaudois est tombé d’entrée à l’ATP 500 de Rio de Janeiro.

Le premier match de sa carrière au Brésil a épousé un scénario bien particulier. Opposé à l’Argentin Facundo Diaz Acosta (ATP 59), victorieux dimanche du tournoi de Buenos-Aires, Stan Wawrinka a, en effet, mené 5-2 avant de perdre... huit jeux d’affilée.

Mené alors 7-5 3-0, il devait se procurer trois balles de break pour égaliser à 4-4. Mais son manque d’efficacité sur les balles de break – 7 sur 9 galvaudées – et ses 37 fautes directes expliquent pourquoi Stan Wawrinka n’est pas sorti vainqueur de ce premier tour.

Pour Carlos Alcaraz aussi, cette tournée sud-américaine a tourné au fiasco. Le no 2 mondial s’est tourné la cheville lors du deuxième point de son match contre le Brésilien Thiago Monteiro (ATP 117). Il a tenté de poursuivre le match avant d’abandonner après deux jeux. "J’avais mal. C’était impossible de continuer, lâche l’Espagnol. Je ne voulais pas aggraver la blessure". Victorieux de ce tournoi en 2022, Carlos Alcaraz sera fixé sur la nature de cette blessure après une IRM.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11