La Liberté

11.02.2019

Stefan Küng: "Je rêve de Paris - Roubaix"

Stefan Küng et ses nouveaux coéquipiers sont allés chercher un climat plus favorable en Espagne pour préparer leur saison © KEYSTONE/LAURENT GILLIERON
Stefan Küng et ses nouveaux coéquipiers sont allés chercher un climat plus favorable en Espagne pour préparer leur saison © KEYSTONE/LAURENT GILLIERON
Le Thurgovien a des ambitions élevées cette saison © KEYSTONE/LAURENT GILLIERON
Le Thurgovien a des ambitions élevées cette saison © KEYSTONE/LAURENT GILLIERON
Küng (d) pense que sa nouvelle formation est taillée pour lui permettre de briller dans les classiques © KEYSTONE/LAURENT GILLIERON
Küng (d) pense que sa nouvelle formation est taillée pour lui permettre de briller dans les classiques © KEYSTONE/LAURENT GILLIERON


11.02.2019

Stefan Küng rêve d'une campagne des classiques réussie. Le nouveau coureur de l'équipe Groupama-FDJ ne cache pas son amour pour Paris-Roubaix mais il lorgne également sur les Strade Bianche.

Le Thurgovien n'est pas rancunier. La saison dernière, il était tombé lourdement lors de la classique des pavés. Résultat: une fracture de la mâchoire. Tout est désormais oublié et il ne songe désormais qu'à briller dans l'Enfer du Nord.

"Pour moi, c'est la plus belle. Avec une véritable histoire. Je ne saurais pas exactement dire pourquoi c'est ma préférée. C'est comme si l'on tombe amoureux d'une femme, parfois on ne sait pas pourquoi. Elle peut être belle, avoir un bon caractère mais elle a quelque chose en plus. Paris - Roubaix, c'est ça."

Avant d'aller se mesurer aux 260 kilomètres des routes du Nord, Küng va s'astreindre à un joli petit programme de mise en bouche. Il attaquera par le Tour d'Algarve (20 février), la Omloop Het Nieuwsblad, Kuurne - Bruxelles - Kuurne, les Strade Bianche (une épreuve qu'il apprécie beaucoup), Tirreno - Adriatico, Milan - San Remo, Gand - Wevelgem, le Tour des Flandres et Paris - Roubaix.

Le transfuge de l'équipe BMC devra dans un premier temps partager le leadership de l'équipe avec le sprinter Arnaud Démare. Le Nordiste a déjà remporté Milan - San Remo (2016) et deux étapes du Tour de France. "Arnaud n'est pas seulement un sprinter, il a également des qualités pour les classiques. Nous pourrons jouer avec deux pointes. Je n'aurais pas le poids de la course sur les épaules car je sais que je disposerai d'un des meilleurs sprinters du peloton derrière en cas d'arrivée groupée. Si je ne parviens pas à me joindre à un petit groupe, c'est certain que je lui tirerai les sprints."

Stefan Küng estime que sa nouvelle équipe connaît bien les arcanes de ces classiques flandriennes. "Le groupe connaît bien les routes. Et dans la voiture, il y a un véritable spécialiste avec Frédéric Guesdon (réd: ancien vainqueur de Paris - Roubaix)."

Après la présentation de l'équipe lundi dernier à Boulogne-Billancourt, Stefan Küng et plusieurs de ses équipiers se sont envolés pour l'Espagne où ils peaufinent leur forme avant d'entrer en compétition.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00