La Liberté

25.08.2019

Super League: un bon dimanche pour les clubs romands

La joie des Sédunois après le but de Thoma © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
La joie des Sédunois après le but de Thoma © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Faivre est battu, Servette ouvre le score © KEYSTONE/PETER SCHNEIDER
Faivre est battu, Servette ouvre le score © KEYSTONE/PETER SCHNEIDER
Stéphane Henchoz donne ses instructions: Sion va gagner © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Stéphane Henchoz donne ses instructions: Sion va gagner © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT


25.08.2019

Ce dimanche a été faste pour les clubs romands engagés en Super League. Sion et Servette ont en effet tous deux gagné.

Victorieux 2-1 de Lucerne lors de la 5e journée de Super League, le FC Sion reste au contact de la tête du classement. Les Valaisans sont troisièmes à trois longueurs de Young Boys et deux du FC Bâle, qui s'étaient imposés samedi contre Zurich (4-0) et à Neuchâtel (3-0).

Servette a lui aussi gagné, 4-0 à Thoune, et occupe le quatrième rang, à deux points des Sédunois. Ces bons classements des deux clubs romands contrastent avec celui de Xamax, toujours lanterne rouge.

Difficile de jouer au football dans la fournaise de Tourbillon. Ainsi Sion et Lucerne ont offert un spectacle à oublier, manquant d'intensité, de mouvement et de justesse technique. Mais le succès de l'équipe de Stéphane Henchoz répond à la logique, les Valaisans ayant globalement été meilleurs que des Lucernois par moment désolants.

Anto Grgic a débloqué la situation sur un penalty consécutif à une faute de Knezevic sur un Robert Uldrikis qui n'a pas ménagé ses efforts en pointe (38e). Le Letton a même pensé, l'espace de quelques minutes, avoir doublé la mise à la 56e avant que l'arbitre ne constate à la vidéo une position de hors-jeu. Un 2-0 qui est tombé plus tard, à la 82e, grâce à un Bastien Toma ayant le seul à surnager dans cette torpeur généralisée. Le FCL a réduit l'écart à la 91e par Ndiaye.

Oubli thounois

Le Servette FC se porte lui aussi plutôt bien en cet été marquant ses retrouvailles avec l'élite. Les Grenat ont rapidement pris leurs aises dans l'Oberland bernois, grâce à une percée de Stevanovic (14e) et un but de Routis, oublié de manière ahurissante par la défense thounoise sur un coup franc de Wüthrich (18e). La troisième réussite a été inscrite à la 88e par Wüthrich, premier sur le rebond de son... penalty raté, et la quatrième par Schalk à la 95e.

Le FC Saint-Gall a quant à lui retrouvé des couleurs en renversant le score pour battre Lugano 3-2. Les Tessinois avaient marqué par Holdener mais les Brodeurs ont répliqué après la pause par Hefti, Babic et Itten, lequel s'est racheté de son penalty manqué à la 5e, alors que Holdener s'est offert un doublé, trop tardif toutefois (94e).

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00