La Liberté

21.03.2019

Swiss Deluxe Hotels croît grâce à ses hôtes suisses et étasuniens

Le groupe SDH voit dans la gastronomie un vecteur de sa croissance future et espère attirer dans ses restaurants plus que les clients de ses hôtels, comme le Dolder Grand à Zurich, où officie Heiko Nieder, désigné "cuisinier de l'année 2019" par GaultMillau. (archives) © KEYSTONE/MELANIE DUCHENE
Le groupe SDH voit dans la gastronomie un vecteur de sa croissance future et espère attirer dans ses restaurants plus que les clients de ses hôtels, comme le Dolder Grand à Zurich, où officie Heiko Nieder, désigné "cuisinier de l'année 2019" par GaultMillau. (archives) © KEYSTONE/MELANIE DUCHENE


21.03.2019

Le groupe hôtelier Swiss Deluxe Hotels (SDH) a vu sa fréquentation s'étoffer de 3,5% l'année dernière, pour atteindre quelque 1,2 million de nuitées. Le chiffre d'affaires consolidé affiche une hausse de 4,6% à 1,5 milliard de francs.

Le groupe aux 40 5 étoiles en Suisse, qui comprend notamment le fameux Dolder Grand sur les hauteurs de Zurich ou le luxueux Riffelalp Resort à Zermatt, a connu selon ses propres termes une "bonne" année. "Plus de nuitées, des prix en légère hausse et le secteur Gastronomie ont permis de réaliser des ventes consolidées élevées", s'est félicité jeudi face à la presse Jan Brucker, président de SDH.

Le groupe a toutefois perdu des parts de marché en Suisse, alors que le secteur de l'hôtellerie dans son ensemble a enregistré un nouveau record de nuitées à 38,8 millions, ce qui représente une croissance de 3,8%.

Le marché helvétique reste décisif pour le groupe basé à Zollikon. Les nuitées de la clientèle locale se sont montées 357'000 - soit près d'un tiers du total - en hausse de 1,7% par rapport à l'année précédente.

Les touristes en provenance des Etats-Unis ont représenté 144'000 nuitées, (+8,6%) et ceux des Pays du Golfe 132'500 (+2,3%). D'autres marchés importants comme l'Allemagne (+1,6%) et le Royaume-Uni (+2,7%) ont également progressé, a signalé le patron de SDH Siro Barino, qui dit s'attendre à une croissance de l'affluence touristique.

"Nos limites en termes de capacité ne sont pas encore atteintes", a-t-il fait remarquer. Selon lui, la gastronomie sera un des vecteurs de croissance à l'avenir. "Nous ne souhaitons pas attirer dans nos restaurants que les clients de nos hôtels", a-t-il poursuivi.

Interrogé sur la marche des affaires pour l'exercice en cours, M. Barino a indiqué que les bonnes conditions d'enneigement ainsi que la belle météo dans les Alpes ont permis au groupe d'enregistrer une nouvelle poussée de croissance au cours de la saison d'hiver 2018/19.

ats, awp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00