La Liberté

Températures: les cours d'eau suisses en dessus de la moyenne

Le niveau des cours d'eau suisses, ici le Saut du Doubs à la frontière franco-suisse, est nettement plus bas que d'habitude à cette période de l'année. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Le niveau des cours d'eau suisses, ici le Saut du Doubs à la frontière franco-suisse, est nettement plus bas que d'habitude à cette période de l'année. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT


Publié le 07.07.2022
Partager cet article sur:


Malgré les orages des dernières semaines, les eaux suisses gardent des températures supérieures à la moyenne. Selon l'Office fédéral de l'environnement (OFEV), les valeurs records de l'été 2018 n'ont toutefois pas été atteintes.

A plusieurs stations de mesure, les températures des cours d'eau étaient néanmoins nettement supérieures aux valeurs moyennes constatées depuis de nombreuses années indique jeudi l'OFEV. Certaines stations de mesure ont même enregistré de nouveaux maxima pour le mois de juin, les températures atteignant alors plus de 26 °C.

Si les températures des eaux ont légèrement baissé suite aux orages qui se sont produits fin juin et début juillet, elles demeurent toujours très élevées pour la saison

Grâce aux donnés de l'institut, on peut citer l'exemple du Rhône à Genève où la température moyenne des 24 dernières heures est de 23.6 degrés. A titre de comparaison, la température moyenne en juillet 2020 était plus basse de deux degrés. Le constat est similaire pour la Broye. Actuellement, la température moyenne du cours d'eau est de 21.8 degrés sur les dernières 24 heures. Il y a deux ans, le même indicateur recensait à peine plus de 21 degrés.

Niveau des eaux inquiétants

Le premier semestre sec et le manque d'eau de fonte de l'hiver peu enneigé expliquent les niveaux plus bas. Ces derniers temps, les débits étaient généralement inférieurs à la moyenne dans le Jura, sur le Plateau et au sud des Alpes, a indiqué l'OFEV. Les niveaux de grands cours d'eau comme l'Aar et le Rhin ont également été qualifiés de "nettement inférieurs à la moyenne".

De nombreux lacs se situent dans la fourchette de leurs valeurs normales saisonnières ou légèrement en dessous. Les niveaux des lacs des Quatre-Cantons, de Walen et de Constance, et en particulier des lacs Majeur et de Lugano, étaient plus bas que la moyenne.

Sud des Alpes exposé

Les orages de début juillet et de fin juin ont certes fait monter fortement et brièvement les cours d'eau de petite et moyenne taille. Mais les niveaux ont rapidement baissé. La situation ne s'est quelque peu détendue que dans les régions où les précipitations ont été plus importantes. Selon l'OFEV, il faudra encore plus de pluie pour que la situation se normalise dans toutes les régions.

Les communes autour de Locarno se préparent déjà à une pénurie d'eau potable. Alessandro Toscani, de l'Office tessinois de la protection des eaux et de l'approvisionnement en eau, a déclaré à l'agence de presse Keystone-ATS qu'il s'attendait à une pénurie dans le courant des mois de juillet à septembre.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11