La Liberté

08.04.2020

Titulaires d'abos de transport dédommagés à hauteur de 100 millions

Les titulaires d'un abonnement mensuel seront aussi dédommagés (archives). © KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER
Les titulaires d'un abonnement mensuel seront aussi dédommagés (archives). © KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER
Les titulaires d'un abonnement mensuel seront aussi dédommagés (archives). © KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER
Les titulaires d'un abonnement mensuel seront aussi dédommagés (archives). © KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER
Partager cet article sur:
08.04.2020

Les détenteurs d'abonnements de transports annuels ou mensuels seront indemnisés. Le geste des entreprises de la branche en faveur de la clientèle touchée par la crise du coronavirus s'élève à plus de 100 millions de francs.

"La branche s'est prononcée en faveur d'une solution de dédommagement pragmatique, qui reste supportable et réalisable dans le cadre des possibilités financières des entreprises", a déclaré mercredi Bernard Guillelmon, vice-président du Conseil stratégique de l'Alliance SwissPass en conférence de presse virtuelle.

15 jours offerts

Concrètement, les titulaires d’un abonnement annuel général, communautaire, de parcours ou modulable, se verront offrir 15 jours de "souplesse" supplémentaire. L'équivalent, en francs, sera soustrait de la facture de l'AG en cas de renouvellement de l'abonnement. La durée de validité des abonnements communautaires, de parcours et modulables sera quant à elle prolongée de deux semaines.

Les clients de l'AG peuvent généralement déposer gratuitement leur abonnement durant trente jours. Durant la situation extraordinaire liée au coronavirus, ils peuvent également le faire en ligne et rétroactivement au 17 mars dernier.

Pour prétendre à un dédommagement, l'AG doit toutefois être valable sans interruption du 17 mars à la fin de la situation extraordinaire actuelle, dont la date sera déterminée ultérieurement. Concernant les abonnements annuels communautaires, de parcours et modulables, l'abonnement doit être valable le dernier jour de la situation extraordinaire.

Le demi-tarif pas concerné

Les détenteurs d’un abonnement mensuel, qu'il soit communautaire, de parcours ou modulable, seront eux aussi dédommagés. Selon la communauté et le produit, ils recevront 15 francs ou 15% du prix de leur abonnement. Pour prétendre au dédommagement, celui-ci doit toutefois avoir été valable le 17 mars.

Le demi-tarif ne donnera par contre droit à aucune indemnisation, puisqu'il est généralement amorti rapidement et après un faible nombre de voyages. Il en va de même pour les abonnements Evasion et seven25.

Toutes les personnes concernées par un dédommagement seront prochainement informées. Il n’est pas nécessaire de se rendre à un guichet ou d’appeler un centre de contact, cela doit même être évité, a prévenu le directeur général de l'Alliance SwissPass Helmut Eichhorn.

Sur le plan formel, la décision du Conseil stratégique de l’Alliance SwissPass doit encore être ratifiée par les entreprises de transport et les communautés participantes.

Solution "incomplète"

Dans une prise de position, l'organisation de défense des consommateurs alémanique SKS (Stiftung für Konsumentenschutz) se réjouit qu'une solution ait été trouvée pour un certain nombre de clients. Elle regrette toutefois une solution "incomplète" et "compliquée".

Elle déplore notamment que le dédommagement ne soit versé que lors du renouvellement de l'AG, ou uniquement si les abonnements sont encore valable à la fin de la situation extraordinaire. Cela suscitera de nombreuses questions chez les clients.

Effondrement de la demande

La réduction de l'offre et les mesures des autorités incitant à n'emprunter les transports publics qu'en cas exceptionnels ont conduit à un effondrement de la demande d’environ 80 %, a précisé M. Guillelmon. Quelque 150'000 clients ont déposé leur abonnement général et la vente de billets est tombée au plus bas.

Les entreprises et les communautés de transports publics subissent un manque à gagner de quelque 500 millions de francs chaque mois. Pourtant, elles continuent de garantir une desserte de base réduite sur tout le territoire national, conformément au mandat de la Confédération. Environ 70 à 80% de l'offre est garantie.

Le montant de 100 millions de francs ne comprend aucune contribution des pouvoirs publics. "C'est un risque, mais il en va de notre responsabilité d'entrepreneurs", a relevé le vice-président du Conseil stratégique de l'Alliance SwissPass. Le financement des coûts et des pertes n'est pas encore assuré.

Au vu de la "contribution importante" de la branche des transports publics durant cette crise, celle-ci attend donc "un soutien susbstantiel" de la Confédération et des cantons. "Pour l'heure nous n'avons encore trouvé aucune solution de financement, mais des discussions intensives ont lieu avec le Département fédéral des transports (DETEC) et l'Office fédéral des transports (OFT)", a précisé M. Guillelmon.

ats

Dans l'adversité...
Dans l'adversité...
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00