La Liberté

12.02.2019

Toshiba va être contraint de revoir négativement ses prévisions

Toshiba traverse depuis 2015 une très mauvaise passe. Il a dû se défaire de nombreuses activités, dont les puces-mémoires, pour redresser ses finances mises en péril par des falsifications comptables et la déroute de l'activité d'énergie nucléaire à l'étranger (archives). © KEYSTONE/EPA/KIMIMASA MAYAMA
Toshiba traverse depuis 2015 une très mauvaise passe. Il a dû se défaire de nombreuses activités, dont les puces-mémoires, pour redresser ses finances mises en péril par des falsifications comptables et la déroute de l'activité d'énergie nucléaire à l'étranger (archives). © KEYSTONE/EPA/KIMIMASA MAYAMA


12.02.2019

Le groupe industriel japonais Toshiba a reconnu mardi à demi-mot qu'il serait contraint de réviser négativement ses prévisions de résultats opérationnels annuels. Sans surprise, l'aveu a entraîné la chut de l'action Toshiba à la Bourse de Tokyo.

Toshiba a réagi dans un bref communiqué à un article du quotidien économique Nikkei affirmant que son estimation de bénéfice d'exploitation devrait tourner autour de 20 à 30 milliards de yens (182 à 273 millions de francs) sur l'exercice d'avril 2018 à mars 2019. Le géant japonais en espérait encore 60 milliards en novembre dernier.

"Les résultats auxquels nous nous attendons désormais sont proches de ceux cités par la presse", a indiqué Toshiba. En réaction, le titre s'affaissait de 7,36% à 3145 yens en début de séance à Tokyo, tandis que l'action de son rival dans plusieurs domaines, Hitachi, montait de 1,90%.

Toshiba, qui traverse depuis 2015 une très mauvaise passe, annoncera ses résultats définitifs mercredi. Il a dû se défaire de nombreuses activités, dont les puces-mémoires, pour redresser ses finances mises en péril par des falsifications comptables et la déroute de l'activité d'énergie nucléaire à l'étranger.

Charges supplémentaires

Il est en pleine restructuration (7000 emplois en cours de suppressions) et va devoir, selon le Nikkei, faire face à des dépenses supplémentaires dans le domaine de l'énergie entre autres. Des frais qui vont plomber son résultat d'exploitation.

Le bénéfice net devrait en revanche atteindre un record (920 milliards de yens actuellement prévus), puisqu'il va inclure une rentrée exceptionnelle liée à la cession de l'activité des puces-mémoires. Mais il pourrait cependant lui aussi être inférieur aux prévisions, d'après le quotidien, en raison de possibles réévaluations comptables.

ats, awp, afp

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00