La Liberté

11.08.2018

Un avion vide volé à l'aéroport de Seattle s'écrase au décollage

Un employé d'une compagnie aérienne a décollé sans autorisation à bord d'un avion vide vendredi soir. Le bimoteur à hélices Bombardier Q400 s'est écrasé dans le Puget Sound, le bras de mer qui longe la ville de Seattle © KEYSTONE/AP/TED S. WARREN
Un employé d'une compagnie aérienne a décollé sans autorisation à bord d'un avion vide vendredi soir. Le bimoteur à hélices Bombardier Q400 s'est écrasé dans le Puget Sound, le bras de mer qui longe la ville de Seattle © KEYSTONE/AP/TED S. WARREN


11.08.2018

Un employé d'une compagnie aérienne a procédé vendredi soir à un "décollage non autorisé" à bord d'un avion vide et s'est écrasé en quittant l'aéroport de Seattle-Tacoma, dans le nord-ouest des Etats-Unis. La police a écarté tout caractère terroriste de l'incident.

Un mécanicien "suicidaire" de 29 ans a volé un bimoteur vide vendredi soir à l'aéroport de Seattle. Il a effectué quelques figures acrobatiques sous l'oeil vigilant de deux F-15 militaires avant de s'écraser dans la baie de Seattle.

La police locale a rapidement écarté tout caractère "terroriste" de l'incident. Ce mécanicien de la compagnie Alaska Airlines avait des tendances suicidaires et avait agi seul.

Les circonstances dans lesquelles le jeune homme a réussi à faire décoller l'appareil, un bimoteur à hélices Bombardier Q400 d'une capacité de 90 places maximum, n'ont pas été détaillées par les autorités de l'aéroport de Seattle-Tacoma. Celui-ci est situé à quelques kilomètres au sud de la grande métropole de l'Etat de Washington.

Pris en chasse par deux f-15

L'avion volé avait aussitôt été pris en chasse par deux F-15 de l'armée de l'air américaine venus de la base aérienne de Portland, dans l'Etat voisin d'Oregon. Les F-15 ont encadré l'avion, mais ne sont pas intervenus dans l'accident, ont indiqué les services de police locaux.

"Ce n'est pas un incident terroriste. L'information est confirmée. Il s'agit du suicide d'un homme seul. Nous savons de qui il s'agit. Personne d'autre n'est impliqué", ont souligné sur Twitter les services de police du comté de Pierce.

ats, afp

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00