La Liberté

16.10.2018

Un bon millier de maçons dans les rues de Genève

Plus d'un millier de maçons ont défilé mardi matin dans les rues de Genève (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi) © KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI
Plus d'un millier de maçons ont défilé mardi matin dans les rues de Genève (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi) © KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI


16.10.2018

Les maçons de Genève ont entamé leur mouvement de grève mardi matin. Un bon millier d'entre eux ont commencé à défiler dès 7h15 dans les rues pour une première journée de grève reconductible.

Le cortège est parti à 7h15 à proximité de la gare de Cornavin, a constaté sur place Keystone-ATS. Les grévistes se sont ensuite dirigés vers le pont du Mont-Blanc, où ils doivent rester jusqu'à 9h30 avant de reprendre leur marche en direction des Rues Basses.

En vue de la manifestation, la police a organisé des déviations autour du pont du Mont-Blanc, sur lequel aucune voiture ne pouvait circuler mardi matin, occasionnant de gros embouteillages aux alentours.

De nombreux manifestants portent des t-shirts noirs où il est écrit "16 octobre" et, dans le dos, "Tous au pont". Ils sont également équipés de casquettes blanches, avec la simple inscription "Grève".

En tête de cortège, on peut lire sur les banderoles "Halte au dumping salarial", "Nous luttons pour une bonne CN (ndlr: convention nationale)" ou "Oui, mais pas à n'importe quel prix".

Organisée par les syndicats Unia, Syna et SIT, cette action s'inscrit dans le cadre de la négociation de la convention nationale du secteur de la construction, qui expire en fin d'année. Les syndicats genevois critiquent l'explosion du travail temporaire sur les chantiers, la précarisation des travailleurs âgés ou encore une sous-traitance massive, qui favorise le dumping salarial.

Au bout du lac, les métiers du bâtiment représentent plus de 1400 entreprises qui emploient 12'000 personnes. Très structuré, ce secteur compte 17 associations professionnelles affiliées à la FMB et toutes régies par des conventions collectives de travail étendues. Le gros oeuvre - maçonnerie et génie civil - représente un gros tiers de la branche.

ats

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00