La Liberté

27.07.2021

Un Brésilien et une Américaine sacrés en surf

Carissa Moore est la première championne olympique de surf © KEYSTONE/AP/Francisco Seco
Carissa Moore est la première championne olympique de surf © KEYSTONE/AP/Francisco Seco
Partager cet article sur:
27.07.2021

Italo Ferreira et Carissa Moore sont devenus les premiers champions olympiques de surf de l'histoire mardi à Ichinomiya, à une centaine de kilomètres à l'extrême est de Tokyo.

Le Brésilien a battu en finale le Japonais Kanoa Igarashi, l'Américaine dominant la Sud-Africaine Bianca Buitendag.

Enfant, Italo Ferreira surfait sur une plaque de polystyrène. Mais c'est l'or olympique que ce fils de pêcheur est venu chercher aux Jeux de Tokyo, auréolé de son titre de champion du monde 2019. Il est un fier représentant de la "Brazilian storm", la tempête brésilienne qui secoue le surf mondial depuis bientôt une décennie.

Trois Brésiliens occupent les premières places du classement mondial, avec Italo Ferreira, Gabriel Medina (4e à Tokyo) et Felipe Toledo, non-qualifié pour les JO, chaque pays étant limité à deux représentants. C'est l'Australien Owen Wright qui s'est paré de bronze mardi.

La favorite s'impose

Carissa Moore (28 ans) a elle aussi fait honneur à son statut de favorite dans une épreuve féminine où la Japonaise Amuro Tsuzuki a pris la médaille de bronze. De joie, les bras en l'air, l'Américaine s'est même offert une dernière vague à chevaucher pour rejoindre la plage où elle est tombée dans les bras de Bianca Buitendag puis de son clan qui l'attendait pour l'envelopper dans le drapeau américain.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00