La Liberté

16.12.2018

Un choc des extrêmes vite classé

Guillaume Hoarau et YB se dirigent vers le titre. © KEYSTONE/MARCEL BIERI
Guillaume Hoarau et YB se dirigent vers le titre. © KEYSTONE/MARCEL BIERI


16.12.2018

Le choc des extrêmes n'a pas débouché sur une sensation. A la Maladière, les Young Boys ont cueilli leur seizième victoire de l'exercice devant la "lanterne rouge" Neuchâtel Xamax.

Le leader s'est imposé 4-1 sur un doublé de Guillaume Hoarau et des réussites de Christian Fassnacht et de Roger Assalé pour basculer à la trêve avec un avantage de dix-neuf points sur le FC Bâle. Autant dire que la messe est déjà dite pour la lutte pour le titre. Les Young Boys seront sacrés au printemps une deuxième fois de rang. Ils pourront, pourquoi pas, l'être avant même le début du quatrième et dernier tour d'un championnat qu'ils survolent avec un rare brio.

Le combat contre la relégation s'annonce bien plus âpre. Neuchâtel Xamax l'entamera en 2019 avec un retard de quatre points sur les Grasshoppers. Face aux Young Boys, la formation de Michel Decastel a, comme bien trop souvent, été trahie par des erreurs individuelles alors qu'elle a l'ambition et les moyens de produire du jeu. A la 8e minute, une erreur de Maikel Santana, ce défenseur des Canaries qui livrait son premier match officiel depuis août... 2017, faisait le bonheur de Djibril Sow. L'international pouvait centrer sur Hoarau dont la volée ne laissait aucune chance à Laurent Walthert. A la 28e, Hoarau était cette fois le remiseur, de la tête, pour le 2-0 de Fassnacht. Sans forcer leur talent, les "bourreaux" de la Juventus ont su classer l'affaire avant la demi-heure de jeu pour conclure comme ils l'entendaient une première partie de championnat au cours de laquelle ils n'ont égaré que cinq points en dix-huit matches, les trois de la défaite 3-2 contre Lucerne le 6 octobre et les deux du nul 3-3 au Letzigrund du 20 octobre devant le FC Zurich.

Dans les autres rencontres de la journée, Lucerne a battu Saint-Gall 2-1 et Lugano a arraché le point du 0-0 au Letzigrund devant le FC Zurich. Ce résultat permet à Fabio Celestini et à ses joueurs de compter un avantage de 6 points sur Neuchâtel Xamax et de 2 sur les Grasshoppers. La question de savoir si un tel matelas peut suffire pour une équipe qui ne peut pas vraiment s'appuyer sur un meilleur fond de jeu que celui de ses deux rivaux peut se poser.

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00