La Liberté

19.11.2019

Un tiers des victimes d'accidents de sports mortels sont étrangers

Un tiers des victimes d'accidents de sport mortels en Suisse sont des touristes, selon le BPA. La part est même de trois quarts pour le base jump (photo symbolique). © KEYSTONE/AP Charleston Gazette-Mail/F. BRIAN FERGUSON
Un tiers des victimes d'accidents de sport mortels en Suisse sont des touristes, selon le BPA. La part est même de trois quarts pour le base jump (photo symbolique). © KEYSTONE/AP Charleston Gazette-Mail/F. BRIAN FERGUSON


19.11.2019

Chaque année en Suisse, 184 personnes en moyenne perdent la vie en pratiquant un sport. Un tiers des victimes sont des touristes étrangers. La pratique la plus mortelle est le base jump, avec plus de trois victimes sur quatre domiciliées à l’étranger.

Quelque 400'000 sportifs se blessent chaque année en Suisse et 184 y laissent la vie, selon un nouveau relevé du Bureau de prévention des accidents (BPA) publié mardi. La statistique porte sur tous les accidents de sport mortels connus survenus entre 2000 et 2018.

Les chiffres montrent que près d'un tiers des victimes d'accidents mortels (58 sur 184) sont des touristes étrangers. Il existe un rapport clair entre l'engouement pour un certain type de sport auprès des étrangers et leur proportion dans les accidents, souligne le BPA.

La Suisse est par exemple une destination prisée pour le base jump. Cela se reflète dans le fait que 77% des personnes qui décèdent en pratiquant le base jump sont domiciliées à l'étranger. Il en va de même pour l'alpinisme (66%) ou le ski hors piste (52%).

Le tableau est inversé pour d'autres activités sportives: par exemple, l'ensemble des chasseurs décédés depuis l'an 2000 résidait en Suisse.

ats

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00