La Liberté

16.12.2018

Une cinquième victime à Strasbourg

Samedi, une foule nombreuse s'est rendue au marché de Noël, un signe de "notre attachement à ce socle de valeurs sur lequel repose notre vivre-ensemble" selon le maire de Strasbourg (archives). © KEYSTONE/AP/JEAN-FRANCOIS BADIAS
Samedi, une foule nombreuse s'est rendue au marché de Noël, un signe de "notre attachement à ce socle de valeurs sur lequel repose notre vivre-ensemble" selon le maire de Strasbourg (archives). © KEYSTONE/AP/JEAN-FRANCOIS BADIAS
La plupart des personnes réunies sur la place Kléber affichait une grande émotion, beaucoup avec les larmes aux yeux. © KEYSTONE/AP/JEAN-FRANCOIS BADIAS
La plupart des personnes réunies sur la place Kléber affichait une grande émotion, beaucoup avec les larmes aux yeux. © KEYSTONE/AP/JEAN-FRANCOIS BADIAS
La place Kléber est devenue un mémorial improvisé empli de bougies, fleurs et messages aux victimes. © KEYSTONE/AP/JEAN-FRANCOIS BADIAS
La place Kléber est devenue un mémorial improvisé empli de bougies, fleurs et messages aux victimes. © KEYSTONE/AP/JEAN-FRANCOIS BADIAS
Les manifestants sont venus "pour montrer qu'on qu'on continue de vivre, même si c'est difficile et c'est pesant". © KEYSTONE/AP/JEAN-FRANCOIS BADIAS
Les manifestants sont venus "pour montrer qu'on qu'on continue de vivre, même si c'est difficile et c'est pesant". © KEYSTONE/AP/JEAN-FRANCOIS BADIAS


16.12.2018

Le bilan de l'attentat commis mardi soir sur le marché de Noël s'alourdit. Une cinquième personne blessée dans l'attaque est décédée dimanche, a-t-on appris dimanche auprès de la préfecture du Bas-Rhin et du parquet de Paris.

Cet homme de 36 ans "vient de nous quitter. Il vous remercie pour votre amour et pour la force que vous lui avez apportée", a écrit sur Facebook le frère de ce Strasbourgeois originaire de Katowice en Pologne. "Il sera toujours là, à veiller sur nous et continuera à nous apporter sa joie. Merci à tous", a-t-il ajouté.

Présent devant le bar "Les Savons d'Hélène", il était avec un ami journaliste italien, décédé vendredi, et d'autres amis. Selon des proches, ils se seraient interposés pour empêcher le tireur de pénétrer dans le bar.

Cet habitant de Strasbourg depuis vingt ans était musicien et l'un des fondateurs du festival strasbourgeois de bandes dessinées Strasbulles, selon la presse locale. Il avait également travaillé dans le passé comme vacataire pour le Parlement européen, a-t-on appris auprès des services de la Chambre européenne.

Onze personnes ont également été blessées dans les rues de Strasbourg par les tirs de Cherif Chekatt qui a été abattu jeudi soir par la police après 48 heures de cavale.

ats, afp, reu

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Les perles de nos archives

Chaque semaine, notre rédaction met en valeur une thématique à travers le prisme des 147 ans d'histoire de «La Liberté».

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00