La Liberté

16.06.2019

Van Baarle s'impose à Champéry

Jakob Fuglsang (ici à Liège-Bastogne-Liège) a remporté son second Critérium du Dauphiné après 2017. © KEYSTONE/EPA/JULIEN WARNAND
Jakob Fuglsang (ici à Liège-Bastogne-Liège) a remporté son second Critérium du Dauphiné après 2017. © KEYSTONE/EPA/JULIEN WARNAND
Jakob Fuglsang (au centre) a devancé Teejay van Garderen (à gauche) et Emmanuel Buchmann. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT
Jakob Fuglsang (au centre) a devancé Teejay van Garderen (à gauche) et Emmanuel Buchmann. © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT


16.06.2019

Jakob Fuglsang (Astana) a triomphé à Champéry dimanche. Alors que Dylan van Baarle (Ineos) a remporté la dernière étape du Critérium du Dauphiné, le Danois s'est adjugé le classement général.

Sur cette étape nerveuse (seulement 113 km avec sept cols à gravir) au départ de Cluses, l'immobilisme a triomphé. Jakob Fuglsang, maillot jaune depuis la veille, a ainsi pu maintenir l'écart sur les autres favoris. Surtout, il n'a pas été mis en danger, tant la course a été figée entre les prétendants à la victoire finale, eux qui n'ont bougé que très vainement dans les derniers hectomètres.

Il faut dire que les dés ont été légèrement "pipés" durant la course. Adam Yates, qui menait encore le classement général samedi avant de le céder à Fuglsang, a été victime de maux d'estomac. Incapable donc de rattraper les huit secondes de retard qu'il comptait au départ, le Britannique de la Mitchelton-Scott a choisi de lâcher l'affaire à une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée.

Fuglsang remporte pour la deuxième fois cette épreuve après 2017. Il devance au final Teejay van Garderen (Education-First) de 20 secondes, alors que l'Allemand de la Bora-Hansgrohe Emmanuel Buchmann complète le podium.

Reichenbach s'illustre, van Baarle s'impose

Régional de l'étape, Sébastien Reichenbach s'est montré sur les routes franco-valaisannes dimanche. L'équipier de Thibaut Pinot a fait partie de l'échappée "matinale" composée de 13 coureurs, aux-côtés de Julian Alaphilippe ou Warren Barguil. Mais le coureur suisse (6e de l'étape) a été obligé de laisser partir Dylan van Baarle et Jack Haig (Jumbo-Visma), avant que le premier ne règle le second au sprint.

Que Van Baarle s'impose au terme d'une étape dite de montagne est une surprise. Le Néerlandais est en effet réputé pour ses qualités de rouleur plus que de grimpeur. Reste qu'il permet à l'équipe Ineos de s'offrir une seconde victoire d'étape après celle de Woet Poels à Sept-Laux samedi. De quoi se consoler après la très lourde chute du leader Chris Froome cette semaine lors de la reconnaissance du contre-la-montre.

ats

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00