La Liberté

17.09.2019

WarnerMedia acquiert les droits de "The Big Bang Theory"

Mardi, WarnerMedia, qui a déjà fait tomber "Friends" dans son escarcelle, a annoncé l'acquisition des 279 épisodes de "The Big Bang Theory", pour sa future offre de streaming, baptisée HBO Max, annoncée pour le printemps 2020 (archives). © KEYSTONE/EPA/ADAM S DAVIS
Mardi, WarnerMedia, qui a déjà fait tomber "Friends" dans son escarcelle, a annoncé l'acquisition des 279 épisodes de "The Big Bang Theory", pour sa future offre de streaming, baptisée HBO Max, annoncée pour le printemps 2020 (archives). © KEYSTONE/EPA/ADAM S DAVIS


17.09.2019

Le groupe WarnerMedia a annoncé mardi avoir acquis les droits de la série à succès "The Big Bang Theory" pour sa future plateforme de vidéo en ligne HBO Max, nouvel épisode d'une guerre des contenus à l'intensité inédite.

A chaque jour son offensive. Lundi, c'est Netflix qui annonçait avoir récupéré les droits de la série "Seinfeld", après avoir abandonné ceux de "Friends" et "The Office".

Mardi, WarnerMedia, qui a déjà fait tomber "Friends" dans son escarcelle, a annoncé l'acquisition, pour cinq ans, des 279 épisodes de "The Big Bang Theory", dont le dernier volet a été diffusé mi-mai, pour sa future offre de streaming, baptisée HBO Max, annoncée pour le printemps 2020.

Selon le Wall Street Journal, la filiale de l'opérateur télécom AT&T aurait mis sur la table près de 500 millions de dollars (quasiment autant en francs). Sollicité par l'AFP, WarnerMedia a refusé de commenter la somme.

"Le fait que nous proposions (la série) pour la première fois sur une plateforme de streaming aux Etats-Unis est un coup d'éclat pour notre nouvelle offre", a affirmé Robert Greenblatt, président de WarnerMedia Entertainment et de l'offre directe aux consommateurs, cité dans un communiqué.

Jusqu'à cette année, le paysage des plateformes aux Etats-Unis était occupé principalement par Netflix, Amazon Prime et Hulu, désormais contrôlé par Disney.

Mais à compter du 1er novembre et d'ici fin 2020, s'annoncent les lancements d'Apple TV+, Disney+, HBO Max ainsi que de l'offre du groupe NBCUniversal, qui vont transformer le streaming américain en champ de bataille.

Chaque acteur investit des milliards de dollars dans de nouveaux contenus mais tente aussi d'étoffer son portefeuille en rachetant l'exclusivité de séries existantes à succès.

ats, awp, afp

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00