La Liberté

30.09.2020

Wawrinka maîtrise son sujet malgré la perte d'un set

Wawrinka a maîtrisé son sujet face à Koepfer © KEYSTONE/AP/Alessandra Tarantino
Wawrinka a maîtrisé son sujet face à Koepfer © KEYSTONE/AP/Alessandra Tarantino
Wawrinka a maîtrisé son sujet face à Koepfer © KEYSTONE/AP/Alessandra Tarantino
Wawrinka a maîtrisé son sujet face à Koepfer © KEYSTONE/AP/Alessandra Tarantino
Partager cet article sur:
30.09.2020

Stan Wawrinka (no 16) a lâché un set dans son 2e tour à Roland-Garros.

Le Vaudois a néanmoins maîtrisé son sujet face au quart de finaliste du récent Masters 1000 de Rome Dominik Koepfer (ATP 61), battu 6-3 6-2 3-6 6-1 en 2h08'.

Auteur dans les deux premières manches d'un récital interrompu brièvement par le passage d'un avion de chasse ayant franchi le mur du son, Stan Wawrinka n'a pas su garder la même intensité dans le troisième set. Il a laissé le gaucher allemand reprendre confiance, et n'a pas pu effacer le break concédé dans le huitième jeu.

Mais le vainqueur de l'édition 2015 du tournoi parisien n'a rien d'autre à se reprocher. Il a su durcir à nouveau les échanges dès l'entame de la quatrième manche, remportant les cinq premiers jeux avant de devenir le 15e joueur de l'histoire à atteindre la barre des 150 matches gagnés en Grand Chelem.

"J'ai livré un très bon match", s'est félicité Stan Wawrinka, qui a tenu le même discours clair qu'après son 1er tour face à Andy Murray: ces conditions automnales sont parfaites pour lui, la lenteur des courts lui permettant de mettre son jeu en place et la lourdeur des balles d'exploiter parfaitement sa capacité à générer de la puissance sur chacune de ses frappes.

"J'ai plus le temps de travailler la balle. Et je sais qu'on me mettra difficilement en danger", a souligné sur le court le Vaudois, qui a su rester calme après la perte du troisième set. "J'ai été plus hésitant au troisième set, et ai commis plus de fautes. Mais j'ai su reprendre les bonnes bases pour imposer mon jeu au quatrième set", a-t-il poursuivi.

Le Vaudois a vraiment fait parler sa force de frappe mercredi, armant au total 51 coups gagnants (pour 52 fautes directes) dans une partie qui a commencé avec trois quarts d'heure de retard en raison de la pluie. S'il évolue dans le même registre en sachant rester patient à l'échange, il ne devrait pas rencontrer de difficulté majeure au 3e tour face à l'invité français Hugo Gaston (ATP 239).

ats

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00