La Liberté

12.07.2020

Xamax se rapproche de la relégation

Ridge Munsy (numéro 9) s'élève au milieu de Xamaxiens peu disciplinés pour ouvrir le score pour Thoune. © KEYSTONE/PETER KLAUNZER
Ridge Munsy (numéro 9) s'élève au milieu de Xamaxiens peu disciplinés pour ouvrir le score pour Thoune. © KEYSTONE/PETER KLAUNZER
Le Thounois Ridge Munsy, invisible sur la photo, ouvre le score face à Xamax. © Keystone/PETER KLAUNZER
Le Thounois Ridge Munsy, invisible sur la photo, ouvre le score face à Xamax. © Keystone/PETER KLAUNZER
Partager cet article sur:
12.07.2020

Ce n'est pas un arrêt de mort, mais un premier vers la relégation qu'a signé Neuchâtel Xamax à Thoune dimanche. Défaits 3-0, les joueurs de Stéphane Henchoz sont désormais en très mauvaise posture.

Il serait bon que Neuchâtel Xamax croie aux miracles. Avec Stéphane Henchoz à sa barre, il en a déjà réalisé un en se sauvant la saison dernière. Le Fribourgeois a peut-être la recette. Mais après ce revers à Thoune, l'avenir est encore plus sombre qu'il ne pouvait l'être il y a une semaine, lorsqu'il avait remplacé Joël Magnin à la tête des Rouge et Noir. Au soir de la 30e journée, Xamax a quatre points de retard sur la place de barragiste. Et quand bien même l'inconnu enrobe la fin de saison du football suisse, il n'y a plus que la réception de Sion mercredi (a priori) qui puisse lui offrir un semblant d'espoir.

Car la rigueur que devait amener Henchoz a été absente dans l'Oberland. Thoune avait assurément bien préparé son match, en changeant même son système (un inhabituel 3-4-3 en première période), mais les joueurs de Marc Schneider ont surtout mis un engagement oublié par Xamax. La discipline n'a pas aidé: après trois corners rentrants consécutifs, Ridge Munsy a trouvé la faille seul aux cinq mètres pour ouvrir le score (14e).

Plus joueur, mais surtout plus appliqué, Thoune a remis ça peu après la demi-heure, lorsqu'un déjà bien fébrile Mike Gomes se faisait trop facilement avoir par Grégory Karlen sur un long ballon de Basil Stillhart. La voie pour lober Laurent Walthert était libre pour le Valaisan, également buteur du 3-0 en toute fin de match. Toujours privé de Johan Djourou (blessé), Xamax n'a de loin pas offert les garanties défensives qu'on pouvait attendre de Henchoz. Et même s'il y a eu quelques poussées en seconde période, cela a plus ressemblé à de la réaction qu'à des intentions offensives bien rodées.

Des circonstances atténuantes

Bien sûr, les Neuchâtelois auraient deux ou trois circonstances atténuantes à invoquer pour expliquer cette défaite. Notamment l'incertitude quant à leur état de santé. Tout le cadre xamaxien (joueurs et encadrement) a dû patienter jusqu'à samedi en fin d'après-midi pour connaître les résultats de ses tests de dépistage du coronavirus, effectués vendredi après-midi après que le FC Zurich a annoncé que Mirilind Kryeziu était touché.

Des tests tous négatifs certes, mais qui ont constitué un véritable contretemps dans la préparation de ce match face à un concurrent direct. Xamax a en effet effectué sa séance de mise en place en soirée, avant de filer à Thoune alors que la nuit était déjà entamée. Mais dans une bataille contre la relégation, les excuses sont difficilement admissibles. Si Xamax devait ne pas se maintenir, il serait compliqué de ne pas le justifier à l'aune de sa première période dimanche.

ats

suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00