La Liberté

Age légal ou âge de référence?

Publié le 19.08.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

La loi actuelle sur l’AVS est très claire: elle prévoit que les hommes qui ont atteint 65 ans révolus et les femmes 64 ans révolus «ont droit à une rente de vieillesse». C’est ce qu’on appelle l’âge légal de la retraite.

La réforme AVS21 ne veut plus de cet âge légal, trop rigide. Elle le remplace par une formule vague, l’âge de référence. Derrière les discours vantant la souplesse de cette nouvelle formule, l’objectif réel de ce changement de termes se remarque rapidement: «Le terme âge de la retraite sera remplacé par âge de référence, qui permet une plus grande flexibilité vers le haut et vers le bas» (message du Conseil fédéral).

Pour être honnête, c’est surtout vers le haut que cette flexibilité va s’appliquer. Pascal Couchepin, l’ancien conseiller fédéral, le précisait déjà: «Abandonner la notion d’âge de la retraite pour l’âge de référence est un premier pas vers la flexibilisation à la hausse.» Mais le Conseil fédéral aime les formules polies. Pour nous dire qu’on va devoir bosser plus longtemps, il indique que l’objectif est de «maintenir l’exercice d’une activité lucrative jusqu’à 65 ans et au-delà» (message).

Il y a donc une énorme différence entre l’âge légal de la retraite, qui donne un droit, et l’âge de référence, qui n’est plus qu’un indice pour le calcul de la rente. Rien que pour maintenir l’âge légal de la retraite, j’irai voter non le 25 septembre.

François Ducrest,

président de l’USF

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11