La Liberté

Alain Berset: «Chacun ne peut pas s’offrir du bio»

Alain Berset: «Chacun ne peut pas s’offrir du bio» © KEYSTONE
Alain Berset: «Chacun ne peut pas s’offrir du bio» © KEYSTONE
11.09.2018

Pour Alain Berset, les deux initiatives agroalimentaires risquent de conduire à des hausses de prix

Propos recueillis par Philippe Castella

Alimentation » Le président de la Confédération met tout son poids dans la bataille contre les deux initiatives agroalimentaires soumises au peuple dans dix jours. Comme ministre de l’Intérieur, Alain Berset est en charge des questions de sécurité alimentaire. Pour lui, ces deux textes sont inutiles et font des promesses que l’on ne pourra pas tenir sur le plan des produits importés. Elles risquent, en outre, de conduire à des hausses de prix. Le Fribourgeois préfère miser sur la transparence pour éclairer le choix des consommateurs. Interview.

Les deux initiatives agroalimentaires défendent un mode de vie «bobo bio». Ça devrait vous plaire, non?

Alain Berset: C’est un peu un raccourci. Pour moi, elles montrent surtout un intérêt accru de la population à ce que l’on mange et comment cela est produit. C’est

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00