La Liberté

La face cachée des notes

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Pour beaucoup de consommateurs, donner des notes est devenu un automatisme. © Keystone
Pour beaucoup de consommateurs, donner des notes est devenu un automatisme. © Keystone
Partager cet article sur:
22.02.2021

Noter son médecin ou son chauffeur de taxi: les systèmes d’évaluation envahissent notre quotidien

Martin Bernard

Consommation » Les notes envahissent des pans entiers de nos vies. Que ce soit lors d’un achat sur Amazon, après un repas dans un restaurant ou une visite chez un concessionnaire automobile, la notation est omniprésente et fait désormais partie du décor. Pour les consommateurs, les notes ont un aspect pratique, voire ludique. A l’inverse, les effets peuvent être stressants pour les professionnels exposés. «Une mauvaise moyenne peut signifier un retrait pur et simple de notre autorisation d’exercer», confie un chauffeur lausannois d’Uber, au détour d’une course. «Plusieurs collègues en ont été victimes. Cette épée de Damoclès exerce une énorme pression au quotidien.»

Parfois des effets pervers

La firme californienne est régulièrement épinglée pour son système de notation. Moin

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00