La Liberté

Le mécénat pour salut

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Selon le président de la Fondation Aventinus François Longchamp, Le Temps dispose d’un modèle 
de financement parmi les plus stables du pays, voire d’Europe. © Keystone
Selon le président de la Fondation Aventinus François Longchamp, Le Temps dispose d’un modèle 
de financement parmi les plus stables du pays, voire d’Europe. © Keystone
© Keystone
© Keystone
© Keystone
© Keystone
Partager cet article sur:
22.11.2020

Publicité et abonnements pour financer les journaux? François Longchamp n’y croit plus vraiment

Xavier Lambiel

Médias » Ancien journaliste et ancien conseiller d’Etat genevois, François Longchamp préside la fondation Aventinus, qui a acquis le journal «Le Temps» au début du mois. Elle bénéficie de l’argent de trois fondations et de banquiers retirés des affaires. En rappelant que des mesures garantissent l’indépendance de la rédaction vis-à-vis des bailleurs de fonds, l’ancien élu ne s’exprime pas sur le départ des deux corédacteurs en chef du titre. Par contre, il dit ses craintes et ses espoirs pour l’avenir des médias.

Le rachat du «Temps», c’est de la pure philanthropie ou ce sont les milieux économiques genevois qui reprennent le contrôle de leur journal de cœur?

François Longchamp: C’est de la pure philanthropie! Ces fondations o

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00