La Liberté

Célibat ou mariage: laissons le libre choix avant l’ordination

01.10.2018

Dans le débat sur la pédophilie dans l’Eglise catholique émerge l’idée de la responsabilité d’un système qui a confondu «vocation à la prêtrise et vocation au célibat». Le théologien vaudois Daniel Marguerat s’est aussi demandé publiquement «quand les hommes et les femmes catholiques oseront dénoncer cet «attentat à l’humanité de leurs prêtres».

Je ne pense pas que le professeur ignore que de célèbres théologiens catholiques ont défendu un point de vue similaire. Je pense spécialement aux pères Oraison, Küng et Drewermann, dont le livre Fonctionnaires de Dieu a soulevé les passions lors de sa publication en 1993.

Il n’en reste pas moins que cette règle du célibat obligatoire nous a privés du service de milliers de prêtres qui ont dû cesser leur ministère quand ils ont décidé, en toute honnêteté, de se marier… alors que nous manquons de prêtres. N’oublions pas que sous le pontificat du pape Paul VI, les clercs ne pouvant vivre sans problème leur célibat pouvaient demander leur réduction à l’état laïc. Le flot des demandes était si important que dès son élection, le pape Jean-Paul II décida de bloquer toutes les procédures en cours.

La critique du théologien contribuera certainement à enrichir une réflexion positive sur ce sujet et j’ose espérer que nos évêques ne resteront pas sourds à ces arguments. L’exemple des orthodoxes et des Eglises d’Orient rattachées à Rome laissant le choix avant ordination entre célibat et mariage est une piste intéressante pour une Eglise du futur.

N’oublions pas que ces centaines de prêtres mariés sont aussi bons prêtres que les nôtres et tout aussi catholiques.

Jean Ducrest,

épalinges

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00