La Liberté

Ces jeunes se trompent de cible

Partager cet article sur:
09.10.2020

Des militants pour le climat ont occupé la place Fédérale à Berne. Leur objectif: obtenir de la part des parlementaires qui discutaient de la loi sur le CO2 des dispositions fortes pour sauver le climat. La cause du climat est pertinente. Mais avec leur manifestation, ces militants se trompent de cible. Le Parlement peut adopter des mesures fortes et contraignantes. Mais encore faudra-t-il que le peuple les accepte lors des votations.

La loi sur le CO2 n’y échappera pas, puisque l’UDC a déjà annoncé lancer le référendum. Pour ce parti, on ne lutte pas contre le climat avec des taxes et des contraintes supplémentaires, mais en faisant appel à la responsabilité individuelle. La nouvelle loi sur le CO2 est le résultat d’un compromis. C’est un pas dans la bonne direction. Les militants pour le climat la jugent insuffisante. Vont-ils s’y opposer et se joindre à l’UDC pour la torpiller?

Le citoyen suisse est disposé à appliquer des mesures, mais pour autant qu’il en comprenne le sens et la portée. Plutôt que de manifester pour influencer les parlementaires, les militants du climat devraient chercher à inciter le citoyen à adopter de nouveaux comportements pour lutter contre le réchauffement climatique. En lui apportant des exemples concrets pour sa vie quotidienne.

C’est une tâche bien plus difficile que de crier des slogans pour sauver le climat sur les places publiques.

Michel Rey,

La Croix-sur-Lutry

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00