La Liberté

Cette manie de nous mettre en boîte!

Partager cet article sur:
29.07.2021

M. Hermann, vous qui dans La Liberté du 24 juillet avez dressé trois profils de personnes qui ne veulent pas se faire vacciner, dans quelle catégorie me rangez-vous? Celle des «gens de la campagne, plutôt des hommes, conservateurs», celle du «groupe peu éduqué, comptant beaucoup d’émigrés sous-qualifiés» ou des «personnes à tendance ésotérique qui ne croient pas en la médecine classique»?

Je suis une femme de 46 ans, en pleine forme, soucieuse de ma santé, le sang plein d’anticorps Covid mais sans preuve PCR à l’appui, confiante dans le système immunitaire des enfants, des jeunes adultes et des moins jeunes qui «pètent le feu». Je refuse la vaccination pour toute autre raison que d’assurer une protection contre la maladie (voyage, boîte de nuit, etc.).

J’ai plutôt confiance dans le vaccin, je comprends que les personnes à risques le fassent, mais je trouve incohérent de l’administrer à des individus en pleine santé qui ont la vie devant eux. Alors dans quelle catégorie place-t-on les gens comme moi?

Au final, nous sommes tous dans le même panier: celui de celles et ceux qui en ont marre de cette pandémie, qui veulent en sortir au plus vite, qui ne voudraient pas être à la place de nos autorités et qui se prennent la tête depuis plus d’une année pour agir au plus près de leur conscience…

Ne serait-il pas alors temps d’arrêter de nous catégoriser et de nous monter les uns contre les autres dans un climat de méfiance, de jugement et d’intolérance?

Pascale Bugnon Oberson,

Villaz-Saint-Pierre

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00