La Liberté

A mes grands frères du groupe Kyo

Kyo: trois lettres et quatre garçons qui font retomber notre chroniqueuse en adolescence... © DR
Kyo: trois lettres et quatre garçons qui font retomber notre chroniqueuse en adolescence... © DR
13.08.2018

Tiffany Schneuwly

Le mot de la fin

Bien chers Ben, Fab, Flo et Nico, membres du groupe Kyo, cette lettre est pour vous. Quelque chose me dit que vous ne lisez pas forcément La Liberté, mais c’est un détail, car je ne résiste pas à l’envie de vous écrire.

C’est ma nouvelle année Kyo. Je vous ai vus sur scène en mai à Lausanne puis cet été à l’Estivale. Pour moi qui vous suis depuis mes quinze ans, et qui en ai le double aujourd’hui, une chose étrange s’est produite pendant ces concerts. Vos tubes m’ont transportée, mais pas grâce à vos paroles, aussi torturées et poétiques soient-elles. Si la magie a opéré, c’est parce que j’ai fermé les yeux à un moment et me suis souvenue.

Pendant un instant, la fille que j’étais en 2003, année où je vous ai d&eac

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00