La Liberté

Les dessous de la vie en colocation

La vie de ces joyeuses colocataires a l’air agréable, comme ça, mais lisez ce qu’en dit notre chroniqueuse... © DR
La vie de ces joyeuses colocataires a l’air agréable, comme ça, mais lisez ce qu’en dit notre chroniqueuse... © DR
12.09.2018

nina pellegrino

Le mot de la fin

La colocation est une aventure, un défi quotidien, peut-être même une folie. Déjà, il faut le savoir: la vie en colocation ne se limite pas à partager la routine et le loyer de deux ou trois autres étudiants, ou pauvres, ou amis, ou tout autre hurluberlu désirant être ni seul, ni en couple.

Vivre en colocation, c’est se heurter tous les jours à des dilemmes qui touchent profondément à la hiérarchie sociale. Ai-je oui ou non le droit de me doucher spontanément en rentrant du travail? Ou dois-je attendre que les trois autres l’aient fait avant moi? Puis-je finir les Chocapic? Et aurai-je l’audace d’emprunter un peu d’Axe Africa à l’autre lorsque j’ai la flemme d’aller chercher mon produit de douche dans ma chambre?

Vivre en colocation, c’est devenir Sherlock Holmes aussi. Se fier aux emplois

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00