La Liberté

Après tout, c’est la Saint-Valentin

De nombreux amoureux seront pareils à ces deux-là, ce soir au restaurant, mais certains couples seront moins bien disposés, si on en croit Angélique. © DR
De nombreux amoureux seront pareils à ces deux-là, ce soir au restaurant, mais certains couples seront moins bien disposés, si on en croit Angélique. © DR
Partager cet article sur:
14.02.2020

angélique eggenschwiler

Le mot de la fin

Il a réservé pour dix-neuf heures. Madame lui fait remarquer que c’est un peu tôt pour la nounou, Monsieur suggère d’allonger le pourboire. Madame lui fait remarquer que c’est un peu cher pour une nounou, Monsieur lance un coup de fil au Café de la Gare. Il ne voudrait pas froisser Madame, c’est la Saint-Valentin après tout.

Madame a froid, parce que Madame a mis une jolie robe. Sans charme ni manches mais une jolie robe quand même parce qu’après tout, c’est la Saint-Valentin. Et le jour de la Saint-Valentin, on s’abstient de rappeler à Monsieur qu’il avait promis de faire réparer le chauffage-auto l’hiver dernier.

Elle adore le Jura, mais... C’est que les fins de mois sont serrées pour Monsieur et Madame. Ils vont dépenser ce soir le salaire du garagiste dans un menu tout compris, de la clairette au fon

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00