La Liberté

Avec Neymar, cette fois, j’abandonne

Depuis un certain temps, au désarroi de ses admirateurs, Neymar n’a plus du tout le sourire en face des dents. © Keystone
Depuis un certain temps, au désarroi de ses admirateurs, Neymar n’a plus du tout le sourire en face des dents. © Keystone
11.06.2019

Pascal bertschy

Le mot de la fin

Neymar occupe le terrain et, une fois de plus, ce n’est pas le bon. Moi qui me faisais une fête de le voir sur les terrains de la Copa America, j’ai rangé mes espoirs de feu d’artifice brésilien et je ne suis même pas fâché. Les crève-cœur, depuis le temps, j’ai l’habitude avec ce gamin.

A peine remis de sa dernière blessure, le joueur s’est blessé. Et s’est pris les pieds dans une partie de jambes en l’air, au passage, se retrouvant accusé de viol par sa maîtresse d’un soir.

Pour suivre Neymar depuis ses débuts au FC Santos, j’ai une affection coupable pour l’attaquant. Le dernier à avoir dans le sang un peu du jeu brésilien originel, dont la magie a ébloui le monde de 1958 à 1988.

J’aime le joueur, ses gestes, sa classe à part. Et aujourd&rsq

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00