La Liberté

Ces sales jeunes qui défilent

Vous feriez mieux de vous ouvrir à l’art ou à la littérature, au lieu de de brandir des panneaux moches! © Keystone
Vous feriez mieux de vous ouvrir à l’art ou à la littérature, au lieu de de brandir des panneaux moches! © Keystone
26.01.2019

jean ammann

Le mot de la fin » Le vieux monde se fissure, les fossiles se mobilisent. Depuis une semaine, les révolutionnaires de l’immobilisme se bousculent pour condamner la grève des étudiants en faveur du climat. J’écoute la radio, RTS La Première, tous les matins. Vendredi dernier, jour de la manifestation, j’ai donc entendu notre conseiller d’Etat intermédiaire, Didier Castella, dire que c’était bien de se soucier du climat, c’était bien de – je cite – «déplorer l’incapacité du parlement à avancer sur ce dossier», mais qu’au nom de son idéologie libérale, il condamnait l’idée de la grève: non, dit-il, la grève n’est jamais un apprentissage civique. Moi, je dis que quand on a été un fonctionnaire du Département fédéral de la défense chargé

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00