La Liberté

Cette famille n’est pas un cadeau

Le prince Andrew quitte la vie publique et ne manquera pas aux Anglais. © Keystone
Le prince Andrew quitte la vie publique et ne manquera pas aux Anglais. © Keystone
22.11.2019

Pascal bertschy

Le mot de la fin

C’est toujours une erreur de croire la couronne britannique menacée par tel scandale. C’en est une pire de tenir le prince Andrew pour un mouton noir. Il n’y a jamais eu un seul mouton noir chez les Windsor, leur histoire en compte un troupeau entier.

En attendant, le scandale princier est retentissant. Le duc d’York, deuxième fils de la reine Elisabeth II, vient de se retirer de la vie publique.

Englué dans la sordide affaire Epstein, du nom de son riche ami pédophile, et lâché par de grandes entreprises ou universités soutenant son action philanthropique, Andrew est attaqué désormais sur tout, même au sujet de son chalet de Verbier.

Il fallait protéger la couronne, cela n’a pas traîné. Le duc d’York, pas encore soixante ans, quitte le théâtre de marionnettes royal. Il a longtemps jonglé avec les écarts de conduite comme un clown avec ses cerceaux, avant de faire le mauvais numéro de trop. Il ne manquera à aucun Anglais.

Nombre de regards

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00