La Liberté

Cette fermeture si chère à la culture

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Ludwig van Beethoven: sourds à son génie, certains voient en lui une figure du mâle. DR
Ludwig van Beethoven: sourds à son génie, certains voient en lui une figure du mâle. DR
Partager cet article sur:
05.02.2021

Pascal Bertschy

Le mot de la fin

Le milieu culturel est à l’agonie, dit-on. Ah bon? Fort, pourtant, il le reste. Il a même une santé à tout casser quand il s’agit de dire le Bien, de traquer le Mal, de purifier les âmes et de propager l’humanisme avec férocité.

Quel spectacle! Ses salles ont beau être bouclées, le monde de la culture continue de militer sans relâche pour une fermeture: celle des esprits.

Fermez les esprits, clouez les becs, éteignez les lumières! La culture a éclairé le monde et tiré l’humanité vers le haut pendant des siècles. Fini. Ses nouveaux représentants lui ont assigné une nouvelle mission: faire table rase de tout et instaurer un nouvel ordre moral.

L’offensive ne date pas d’aujourd’hui, mais fait rage comme jamais. Rien ne l’arrête, pas même le virus mond

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00