La Liberté

Grand-mère ne voulait pas dormir

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
L’adorable grand-maman de jadis, ou de naguère, avait quelquefois de drôles de manies. Cristian Newman/Unsplash
L’adorable grand-maman de jadis, ou de naguère, avait quelquefois de drôles de manies. Cristian Newman/Unsplash
Partager cet article sur:
30.10.2020

MICHAËL PErRUCHoUD

Le mot de la fin

Grand-mère Alice ne venait pas à la porte nous accueillir, parce qu’elle avait trop à faire dans la cuisine. Nous la retrouvions après avoir déposé nos vestes, le tablier éternellement noué autour de la taille.

Elle allait et venait à petits pas, les jambes lourdes, et se laissait parfois tomber sur son tabouret, s’accordant une pause entre la préparation des bricelets et la tarte aux pommes qu’elle avait enfournée pour nous. Elle était là, comme essoufflée, à regarder dans le vide, quand soudain ses paupières faisaient mine de se fermer.

Nous nous penchions alors vers elle, pour lui offrir une bise supplémentaire en lui disant qu’elle devrait s’arrêter un peu, mais elle ne savait pas. Nous ajoutions qu’il lui faudrait dormir un peu plus, mais elle ne pouvait pas. Des années que

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00